A la UneGestion publique 1Société

11 148 000 F. Cfa remis sous forme d’appuis aux personnes handicapées et démunies par le gouvernement

[Bénin Révélé Mag] – Le gouvernement du président Talon continue dans sa volonté d’améliorer les conditions de vie des personnes en situation de handicap et multiplie les actions à l’endroit des personnes vulnérables. C’est dans ce cadre que Véronique Tognifodé Méwanou, ministre des Affaires sociales et de la Micro-finance, a procédé, le 18 septembre 2019, à la remise officielle de kits scolaires et d’appuis financiers aux orphelins et enfants vulnérables.

Cet appui, apporté dans le but de permettre à ceux-ci de sortir de la précarité s’étend aussi aux étudiants handicapés non boursiers et non secourus, aux patients stabilisés de centres de prise en charge psychiatrique, ainsi qu’aux personnes handicapées en attente de subir des soins chirurgicaux et/ou appareillages.

Ce sont 45 étudiants handicapés non boursiers et non bénéficiaires de secours de l’Université d’Abomey-Calavi à raison de 100.000 F. Cfa par étudiant ; 7 personnes handicapées bénéficiaires de prise en charge des frais de soins chirurgicaux et/ou d’appareillage variant entre 79.000 F. Cfa et 600.000 F. Cfa selon les cas ; 30 patients stabilisés de centres de prise en charge psychiatrique qui recevront chacun  un appui financier de 50.000 F. Cfa pour l’exercice d’activités génératrices de revenus ; et 50  orphelins et enfants de haute vulnérabilité bénéficiant chacun de kits scolaires d’un montant d’environ 50.000 F. Cfa, qui ont bénéficié de cette appui.

« Le montant total de la remise de ce jour est de 11 millions 148 mille 386 F. Cfa », a confié Véronique Tognifodé Méwanou, qui souligne que la distribution des kits se poursuivra au profit de 390 orphelins et enfants de haute vulnérabilité sur toute l’étendue du territoire national pour un montant de 67 millions 981 300 F. Cfa.

Véronique Tognifodé Méwanou fait savoir que le gouvernement a décidé, dans son programme d’action 2016-2021 d’engager des actions pour relancer de manière durable le développement économique et social du Bénin. Elle indique que dans ce cadre, il est prévu au titre du pilier n°3 de l’axe stratégique n°6 du Pag, l’amélioration des conditions de vie des populations à travers le renforcement des services sociaux de base et de protection sociale.

Selon Alphonse Sogadji, directeur général du Fonds d’appui à la solidarité nationale (Fasn), cette cérémonie constitue l’aboutissement d’un long processus impliquant plusieurs structures. Il affirme que sa structure est la réponse du ministère des Affaires sociales et de la Micro-finance aux besoins réels et urgents des personnes vulnérables.

Les étudiants handicapés ont été sélectionnés après étude de dossier par les services du fonds en collaboration avec le bureau de l’Association des scolaires et étudiants handicapés du Bénin et sous le contrôle de la Direction des bourses et secours universitaires. Quant aux autres bénéficiaires que sont les orphelins et enfants vulnérables, Alphonse Sogadji indique que les dossiers ont été constitués au niveau des centres de promotion sociale de leurs localités.

Stéphane Amoussou, porte-parole des bénéficiaires, tout en remerciant les différentes autorités pour la marque de solidarité témoignée à leur endroit ; a saisi cette occasion pour formuler d’autres doléances à l’endroit du gouvernement. Il s’agit, de la prise des décrets d’application de la loi portant protection des personnes handicapées et l’insuffisance, voire l’inexistence de matériels adéquats au profit des personnes handicapées tant dans leur formation que dans leur insertion professionnelle.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer