A la UneBTP et Infrastructures

11 départements, bénéficiaires du Programme d’urgence de réfection des pistes rurales 2019-2020

[Bénin Révélé Mag] –  Les abondantes pluies qui ont arrosé le Benin cette année, ont eu pour conséquence, la destruction ou la dégradation du réseau routier national dans plusieurs localités. Une telle situation rend la circulation des personnes et des biens pénible ou perturbée. Prenant acte de cela, le gouvernement du nouveau départ a, au cours du Conseil des ministres du 6 novembre 2019, décidé de lancer la campagne 2019-2020 du Programme d’urgence de réfection des pistes rurales et de routes classées.

Ledit programme couvre tous les départements du pays à l’exception du Littoral et prend en compte 13 238 km de pistes rurales et routes classées. Pour la réalisation des travaux dans les délais et aux conditions exigées, plusieurs entreprises béninoises et des bureaux de contrôles ont été retenus. Le lancement de cette édition est aussi une réponse aux sérieuses dégradations subies par une partie du réseau routier national suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues cette année sur l’ensemble du territoire. 

Il faut dire que cette situation rendait aussi difficile aux braves producteurs ainsi qu’aux populations des zones rurales notamment, le transport de leurs productions vers les centres de commercialisation. De ces conséquences fâcheuses des dernières pluies, la pertinence de la réaction de l’État tient à mettre fin rapidement à ces difficultés et à soulager les populations. La campagne 2019-2020 obéit à une tradition érigée par le gouvernement et s’inscrit dans la droite ligne de la stratégie qu’il développe depuis quelques années.

On a là, la preuve que le Président Talon et son équipe ne restent pas sourds aux cris de détresse des populations de même qu’ils suivent bien les conditions de vie de leurs compatriotes. Cette campagne a une envergure nationale, puisqu’elle prend en compte 13.238 km de pistes rurales et routes classées dans 11 départements sur les 12 du Bénin, exception donc du Littoral. Le souci du Chef de l’État est de faciliter la vie à ses compatriotes où qu’il soit. Le gouvernement prévient ainsi les difficultés économiques qui découleraient de cette situation.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close