A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

26 œuvres d’arts à restituer au Bénin par Macron, le comité Tidjani-Serpos fait le point

On se rappelle que c’est dès juillet 2016 que le Bénin a adressé une demande officielle  à la France, pour la restitution de son patrimoine culturel. On apprend de sources proches de la diplomatie béninoise, que les responsables du Musée du Quai Branly, qui conservent par exemple le trône du Roi Béhanzin, ont échangé avec les autorités béninoises. En réalité ce musée conserve près de 5000 œuvres emportées du Bénin.

Emmanuel Macron à New York, le 25 septembre 2018. | Photo : AFP

(Bénin Révélé Mag) – Le comité mis en place par le gouvernement du Nouveau départ au Bénin, le 19 septembre 2018, pour suivre l’opération de restitution du patrimoine culturel du Bénin, a tenu le 23 novembre 2015, une séance de travail au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, suite aux conclusions du rapport Savoy-Sarr sur cette question.

Il a été question pour le comité constitué de cadres du ministère en charge de la Culture et du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, de dignitaires et d’autorités culturels et religieux, d’experts, etc., de faire le point des diligences effectuées et s’accorder sur les dispositions à prendre dans de meilleurs délais pour créer les conditions favorables au retour au Bénin de ses biens culturels.

Aurélien Agbénonci, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, a fait savoir « le président se réjouit de la bonne volonté de ce comité dont la mission est de faciliter l’opération muséale et patrimoniale entre la France et le Bénin ». Selon lui, les conclusions du rapport Savoy-Sarr remis au président français, Emmanuel Macron prouvent, que le président Patrice Talon a eu raison d’estimer que les biens culturels devraient revenir sur le territoire béninois.

Le chef de la diplomatie béninoise fait informe que le conseiller Afrique du président français lui a réaffirmé toute la bonne volonté du président Emmanuel Macron d’aller au bout de cette opération. « Nous avons une maturité qui ne nous autorise pas à aller dans une démarche conflictuelle. Le président de la République a fait l’option d’une approche consensuelle », précise le ministre Aurélien Agbénonci.

26 œuvres d’arts à restituer cette année par Macron

On se rappelle que c’est dès juillet 2016 que le Bénin a adressé une demande officielle  à la France, pour la restitution de son patrimoine culturel. On apprend de sources proches de la diplomatie béninoise, que les responsables du Musée du Quai Branly, qui conservent par exemple le trône du Roi Béhanzin, ont échangé avec les autorités béninoises. En réalité ce musée conserve près de 5000 œuvres emportées du Bénin.

La France vient d’autoriser la restitution au Bénin de 26 œuvres d’arts. Grâce aux discussions ouvertes avec la France , Patrice Talon offre ainsi une possibilité aux béninois de revoir  par exemple les  œuvres royales, évoquant les règnes des rois d’Abomey Ghézo (1818-1858), Glélé (1858-1889) et Béhanzin (1890-1894), des trônes, de récades, et les sceptres royaux.

Saluant cette démarche, Ismaël Tidjani-Serpos, président du comité chargé d’accompagner le processus de restitution du patrimoine culturel, s’est réjoui du ferme engagement du président Patrice Talon qui a pris à cœur et qui croit en cette opération. Selon lui, c’est la preuve de son attachement à la valorisation du potentiel touristique culturel, du Bénin. Ismaël Tidjani-Serpos ajoute que « les biens culturels c’est notre identité, c’est ce que nous sommes et c’est à travers eux que nos petits-enfants sauront qui nous avons été ».

Par Laurent Adjovi, Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close