A la UneGestion publiqueGestion publique 1INVESTIR AU BENIN

33 jeunes reçoivent des subventions pour lancer de petites activités à Toucountouna

En effet, 33 jeunes sur 48 demandeurs ont reçu, sur initiative de l’Etat, via des comptes mobile money ouvert pour eux, des subventions d’installation à hauteur de 200 000 F.Cfa et sont désormais prêts à se lancer dans l’entreprenariat à Toucountouna. C’était le 23 mars 2018, au cours de la cérémonie officielle de remise de Fonds du Projet emploi jeunes (Pej), qu’a conduite Modeste Kérékou.

(Bénin Révélé Mag) – « Le gouvernement de la rupture fait du social de manière intelligente et cohérente ». Ces propos sont ceux de Modeste Kérékou, ministre des Petites et moyennes entreprises et de la Promotion de l’emploi, tenus lors du lancement de la première vague de subventions d’installation de jeunes entrepreneurs.

En effet, 33 jeunes sur 48 demandeurs ont reçu, sur initiative de l’Etat, via des comptes mobile money ouvert pour eux, des subventions d’installation à hauteur de 200 000 F.Cfa et sont désormais prêts à se lancer dans l’entreprenariat à Toucountouna. C’était le 23 mars 2018, au cours de la cérémonie officielle de remise de Fonds du Projet emploi jeunes (Pej), qu’a conduite Modeste Kérékou.

Ces 33 jeunes bénéficiaires devront ainsi se lancer dans l’entreprenariat et faire face à leur destin à travers des activités génératrices de revenu. Ceci n’est qu’un avant-gout d’une initiative qui va concerner à termes, 1577 jeunes, peu ou pas instruits, âgés entre 15 et 35 ans, dans les départements de l’Atacora et de la Donga, avec 50% de femmes représentées.

C’est que, selon le coordonnateur du Pej, Maxime Sogbossi, ce projet est initié par le gouvernement du Bénin avec l’appui technique et financier de la banque mondiale et il a pour ambition, d’améliorer l’accès aux compétences professionnelles et aux opportunités d’emploi dans les secteurs de l’artisanat, de l’agriculture, de la transformation et du tourisme au profit des jeunes issus des couches vulnérables et en situation de sous-emploi.

Maxime Sogbossi a également précisé les différentes composantes du projet et a rassuré les bénéficiaires de l’accompagnement des animateurs pour gagner leur pari et satisfaire à la réponse de développement des opportunités économiques de leurs localités respectives.

Pour le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe), Urbain Amégbédji, l’octroi de cette subvention d’installation constitue une première au Bénin. « Vous devez respecter vos plans de projet, suivre scrupuleusement les enseignements reçus, travailler et faire preuve d’audace et de courage pour affronter les difficultés de l’entreprenariat », a-t-il recommandé, aux bénéficiaires ; auxquels il a conseillé de saisir l’opportunité à eux offerte pour changer leur vie.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close