A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

59 morceaux d’ivoire pesant 183 kilogrammes saisis par la police républicaine

Sacca Lafia a laissé entendre qu’une saisie de 59 morceaux d’ivoire pesant 183 kilogrammes a été faite par les forces de la police républicaine.

Des éléphants au Le Parc National de la Pendjari | Photo : Bénin Tourisme

(Bénin Révélé Mag) – 183 kilogrammes d’ivoire, saisi chez des braconniers, ont été présentés aux professionnels des médias, le 13 octobre 2018, par José Didier Tonato, ministre du cadre de vie et du développement durable et son homologue Sacca Lafia, de l’intérieur et de la sécurité publique, au cours d’une conférence de presse conjointe.

Sacca Lafia a laissé entendre qu’une saisie de 59 morceaux d’ivoire pesant 183 kilogrammes a été faite par les forces de la police républicaine. Le principal objectif de cette sortie médiatique est de faire le point de la protection de la réserve animalière de la Penjari. Dans le cadre du programme d’actions du gouvernement, le régime du nouveau départ en place affirme, avoir mobilisé d’importantes ressources financières et techniques pour sécuriser les parcs animaliers et les aires protégées du pays, particulièrement les parcs nationaux de la Penjari.

Les arrestations de ces braconniers ont eu lieu dans des hôtels et résidences de la place. Le ministre Sacca Lafia se veut ferme. Il a promis que les éventuels acteurs du secteur du braconnage, suspects arrêtés en flagrant délit, subiront les rigueurs de la loi, et le gouvernement béninois affirme ne vouloir leur laisser aucun répit.

Après les perquisitions chez les présumés trafiquants, plus d’une vingtaine d’autres morceaux d’ivoire ont été découverts, a annoncé José Tonato ; ajoutant qu’ils proviennent de divers pays de la sous-région. Il déclare que la suite des investigations a révélé que les morceaux d’ivoire saisis devraient être vendus à Cotonou avant de rejoindre leurs destinations finales par vols ou par la mer.

Les deux ministres ont aussi présenté les actions menées par le gouvernement pour sauvegarder les réserves fauniques. José Didier Tonato et Sacca Lafia ont également réitéré leurs espoirs de voir les pays voisins renforcer la lutte contre le braconnage.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer