A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiquesTIC et Télécoms
Trending

A Abidjan, le trophée African Women 4 Tech Leader décerné à Aurélie Adam Soulé Zoumarou

Aurélie Adam Soulé Zoumarou, la ministre de l’Economie numérique et de la Communication du Bénin, a été auréolée à ce must des fora consacrés aux TICs, qui mobilise les professionnels du digital en Afrique, les acteurs majeurs du secteur, notamment des instances de régulation de communication, les décideurs gouvernementaux, les entreprises de télécommunication, etc.

Photo : DOSSOU Alex Charmel @Doscharmel

(Bénin Révélé Mag) – « Cyber sécurité, moteur de la transformation digitale », c’est autour de ce thème évocateur, que s’est tenue du 24 au 26 octobre 2018 à Abidjan en Côte d’Ivoire, la troisième édition de la Cyber Sécurité en Afrique, baptisée « Africa Cyber Security Conference ».

Aurélie Adam Soulé Zoumarou, la ministre de l’Economie numérique et de la Communication du Bénin, a été auréolée à ce must des fora consacrés aux TICs, qui mobilise les professionnels du digital en Afrique, les acteurs majeurs du secteur, notamment des instances de régulation de communication, les décideurs gouvernementaux, les entreprises de télécommunication, etc.

Le Bénin y a été en effet représenté, sous le leadership du ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou. Sur le thème  « Développement des nouvelles technologies en Afrique, comment les femmes dirigeantes font la différence », madame le ministre y a animé le panel ‘’African Women for Tech’’.

Cela a été une occasion idéale pour la responsable du département de l’économie numérique au Bénin, de partager avec les participants présents à ce forum d’Abidjan, les dynamiques portées par le gouvernement béninois dans le domaine du numérique. Autant de déterminants qui ont valu au ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou le Trophée African Women 4 Tech Leader.

Elle a fait valoir que la transformation digitale en Afrique est porteuse d’un potentiel énorme pour l’Afrique, tout en insistant sur le genre pour réguler la fracture numérique axée sur le sexe. Elle a par ailleurs indiqué comment cette transformation digitale peut être bénéfique au continent. Ainsi, elle a mis l’accent sur l’importance de la formation, des investissements du secteur privé, et l’inclusion des femmes dans les grandes décisions liées au secteur.

Par Laurent Adjovi / Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close