A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

A Washington, comment Patrice Talon a vanté les projets et opportunités du Bénin à la SFI

Le Chef de l’Etat a reçu en audience, une délégation de la Société financière internationale (Sfi) qu’a conduit Philippe Le Houérou, son directeur général.

Audience avec Monsieur Philippe LE HOuEROu, Directeur général de la Société Financière Internationale | Photo :

(Bénin Révélé Mag) – Patrice Talon a entrepris à l’issue des travaux de la 73ème session de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations-Unies tenus à New-York une tournée en Amérique du nord. Ainsi, à Washington, le Chef de l’Etat a reçu en audience, une délégation de la Société financière internationale (Sfi) qu’a conduit Philippe Le Houérou, son directeur général.

Au cours de la séance de travail qui s’est déroulé pendant cette audience, la délégation de la Sfi a passé en revue les grands projets qui peuvent l’intéresser au Bénin. A l’issue de l’audience, Philippe Le Houérou a dévoilé à la presse les coulisses de cette rencontre. Notamment des échanges avec le président Patrice Talon. D’après lui, les discussions ont été principalement axées sur les secteurs vitaux de l’économie béninoise tels que l’énergie (un projet de production d’énergie basée sur le gaz), le développement du tourisme et de l’économie numérique, entre autres.

Le directeur général de la Sfi affirme par ailleurs avoir discuté avec la partie béninoise du financement des projets phares du Programme d’actions du Gouvernement. Il se dit être à la phase de concrétisation des négociations qui ont démarré depuis plusieurs mois, avec le gouvernement. Il a laissé entendre que le Président patrice Talon a beaucoup fait bouger les choses surtout sur le plan de l’agrobusiness.

Précisons que la Sfi est une filiale de la Banque mondiale. Elle est spécialisée dans le financement du secteur privé. Elle finance de grands projets sur le plan mondial. Son mode de financement revêt deux aspects : soit en prêtant directement les fonds à ses partenaires, soit en entrant dans le capital des sociétés privées.

Il convient de préciser que l’avantage de ces financements est qu’ils sont accordés directement aux entreprises, sans besoin de garantie de l’Etat. Ce qui ne crée pas de la dette pour le pays. Cela permet de développer le secteur privé et de créer des emplois.

Les responsables de la Sfi se disent en phase avec la vision de Patrice Talon qui est d’intensifier les financements des projets destinés à booster le secteur privé.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer