A la UneEconomieMatières premières

Les acteurs du secteur minier se concertent sur le dispositif législatif de leurs activités

Si l’objectif de ce séminaire est de permettre une meilleure connaissance des différents textes législatifs et réglementaires du secteur des mines à tous les acteurs et de les rendre plus opérationnels, son enjeu, à l’ère des reformes qu’entreprend le gouvernement du nouveau départ, c’est de penser des politiques et méthodes innovantes, devant favoriser la participation du secteur des mines au développement économique du pays.

Photo : Un homme travaille dans une mine à ciel ouvert en République démocratique du Congo.
© AFP PHOTO/LIONEL HEALING/Illustration

(Bénin RévéléMag) – Afin de redynamiser le secteur des mines pour qu’il soit un levier du développement du Bénin, une rencontre a été organisée à Dassa-Zoumè,  du 07 au 08 décembre 2017. Cette assisse qui s’est voulu un cadre de discussion et de concertation sur la planification de l’évaluation et du suivi des activités minières au Bénin a regroupé les préfets,les membres du bureau exécutif de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb), les maires et  les cadres de l’administration minière.

Si l’objectif de ce séminaire est de permettre une meilleure connaissance des différents textes législatifs et réglementaires du secteur des mines à tous les acteurs et de les rendre plus opérationnels, son enjeu, à l’ère des reformes qu’entreprend le gouvernement du nouveau départ, c’est de penser des politiques et méthodes innovantes, devant favoriser la participation du secteur des mines au développement économique du pays.

Ainsi, durant deux jours, les participants, invités de la Directeur général de l’industrie minière et pétrolière (Dgimp), se sont concertés et ont échangé sur les textes règlementaires et législatifs à travers plusieurs communications animées par des experts du domaine.  Ils ont, avec les acteurs, déterminé un dispositif de suivi des activités minières, et ont identifié de nouvelles astuces pour éradiquer l’exploitation illégale des ressources minérales.

Selon Basile Kanon Odjo, directeur général de l’industrie minière et pétrolière, «la concertation était nécessaire parce que,  lorsque nous avons commencé par faire des suivis périodiques sur les carrières, nous avons noté que les acteurs sont confrontés  à des difficultés liées à la méconnaissance de la règlementation ». Il faut dire que ce séminaire qui a été initiée par la Direction générale de l’industrie minière et pétrolière (Dgimp) au bénéfice des acteurs du secteur des mines, se veut comme une réponse à l’aspiration de coordonner et d’accorder les textes organisant les activités minières au Bénin.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close