A la UneEconomiePolitique économique

Adidjatou Mathys organise une rencontre pour penser le redressement du Fodefca

En initiant cette séance de discussion, après l’audit institutionnel et organisationnel qui a été effectué au Fodefca, avec le soutien de la Banque mondiale, Adidjatou Mathys ambitionne de remettre cette structure au centre et à la base de la formation professionnelle au Bénin, comme le veut sa vocation initiale.

Adidjatou Mathys, la ministre du travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales / Photo : aCotonou

(Bénin Révélé Mag) –  Adidjatou Mathys, la ministre du travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales, a réuni autour d’elle, des experts et les partenaires techniques et financiers, pour repenser le Fonds de développement de la formation professionnelle continue et de l’apprentissage (Fodefca). La rencontre s’est tenue à Azalaï hôtel de Cotonou, le 21 novembre 2017.

En initiant cette séance de discussion, après l’audit institutionnel et organisationnel qui a été effectué au Fodefca, avec le soutien de la Banque mondiale, Adidjatou Mathys ambitionne de remettre cette structure au centre et à la base de la formation professionnelle au Bénin, comme le veut sa vocation initiale.

C’est ce qui a fait dire à Adidjatou Mathys, dès l’entame des travaux, que « la présente journée de réflexion est organisée pour nous permettre de revisiter le chemin parcouru, d’identifier les obstacles, d’entrevoir les dispositions à prendre, au regard des enjeux et défis qui sont les nôtre ». Cette intention est aussi celle du président du comité de gestion du Fodefca, Régis Facia, qui souhaite que cette journée de réflexion soit un catalyseur qui remettra le Fodefca sur de bons rails.

Il faut rappeler que le Fodefca a été créé en 1999 pour valoriser les ressources humaines à travers le financement des actions de formation dans le secteur privé, pour des jeunes en quête de qualification en vue d’exercer un métier ou avoir un emploi. Il visait aussi à sa création, de répondre aux besoins en main-d’œuvre compétente pour améliorer la productivité des travailleurs et compétitivité des entreprises, etc. tout en préparant l’entrée des jeunes dans la vie active.

Il est alors question de le faire revivre. « Je voudrais rassurer la communauté des acteurs de la formation professionnelle continue, et surtout nos partenaires technique et financier de notre engagement à faire du Fodefca, une institution de référence en matière de promotion des compétences, une institution incontournable dans la marche vers le Bénin révélé », a indiqué Adidjatou Mathys.

Elle a assuré que les recommandations qui sortiront de cette rencontre vont être capitalisées et servir de guide pour les actions à poser, pour redresser cette structure.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer