A la UneBTP et InfrastructuresEconomiePolitique économique

Alassane Seïdou satisfait de l’avancement du chantier de construction de la route Zagnanado-Banamè-Paouignan

En parcourant le chantier allant de Paouignan à Banamè en sortant par Covè, le constat qui est celui du ministre Alassane Séïdou, montre que l’entreprise est effectivement à pied d’œuvre et a d’ailleurs commencé par mettre le bitume sur la portion pénétrante de Paouignan.

Alassane Séidou, ministre de la Santé | Photo : notrebenin.com
Alassane Séïdou, le ministre des Infrastructures et des Transports | Photo : notrebenin.com

(Bénin Révélé Mag) – Poursuivant sa visite de terrain, Alassane Séïdou, le ministre des Infrastructures et des Transports, conduisant une délégation de son département ministériel, s’est rendu le 05 juillet 2018, sur le chantier de la route Zagnanado-Banamè-Paouignan ; chantier menés par l’entreprise béninoise Adéoti.

En parcourant le chantier allant de Paouignan à Banamè en sortant par Covè, le constat qui est celui du ministre Alassane Séïdou, montre que l’entreprise est effectivement à pied d’œuvre et a d’ailleurs commencé par mettre le bitume sur la portion pénétrante de Paouignan.

En effet, selon Mafoya Adjinda, chef de mission du projet, le chantier de la route Zagnanado-Banamè-Paouignan est aujourd’hui, huit mois après son démarrage, à un taux d’exécution de 27,85%.

Le ministre Alassane Séïdou, bien que satisfait de ce niveau d’évolution des travaux, a tout de même insisté sur la qualité des travaux, en exhortant l’entreprise à tenir dans le délai contractuel de trente mois. Il s’est aussi montré solidaire des désagréments causés aux populations dans l’exécution des travaux. Alassane Séïdou a également plaidé auprès des responsables du chantier pour que la priorité soit accordée à la main-d’œuvre locale.

Kamal Adéoti, directeur technique de l’entreprise, rappelle que l’aménagement des routes Zagnanado-Banamè-Paouignan, longue de 57 km, Covè-Banamè, d’une distance de 12 km et Koguédé-Zakpota de 5,2 km, est inscrit dans le cadre du Programme d’action du gouvernement, au titre des projets phares du ministère des infrastructures et des transports. Rassurant le ministre et sa délégation sur les diverses préoccupations abordées en ce qui concerne la qualité et le délai, il promet que le chantier va continuer avec cet élan de croisière.

Le ministre Alassane Séïdou a rappelé que la mise en œuvre de ce projet répond à l’objectif d’améliorer et d’uniformiser le niveau de service, de désenclaver et de participer au développement socio-économique des régions traversées. La construction de cette route contribuera également à la facilitation à l’exportation des produits agricoles de la zone, à la diversification des sources d’approvisionnement et à l’accroissement des flux de marchandises en provenance des pays voisins. Elle permettra aussi, une fois achevée, l’accessibilité par les populations aux services de base, communaux et administratifs.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close