A la UneAgricultureEconomiePolitique économique

Ali Houdou sensibilise les populations d’Allada sur deux projets de mécanisation agricole

Ces deux projets sur la mécanisation agricole ont été présentés à la population agricole de la commune d’Allada et environs, le 21 juillet 2018. Il s’agit des projets agro-pastoraux qui visent à réduire les peines des producteurs et à accroître la production.

Ali Houdou, ancien ministre et président du centre Mathieu Kérékou de promotion de l’Agriculture pour un développement durable | Photo : Le Blog de Benoît ILLASSA – Overblog

(Bénin Révélé Mag) – Initiés par le Centre Mathieu Kérékou de promotion de l’Agriculture pour un développement durable, en partenariat avec le Groupement paritaire de développement agricole, le projet agro-pastoral Industry et le programme Ifep agriculture ont été présentés aux producteurs de la commune d’Allada.

Ces deux projets sur la mécanisation agricole ont été présentés à la population agricole de la commune d’Allada et environs, le 21 juillet 2018. Il s’agit des projets agro-pastoraux qui visent à réduire les peines des producteurs et à accroître la production.

Cette population, constituée de femmes et hommes du monde rural, venus d’Ayou et autres localités de la commune, ont pris d’assaut la mairie d’Allada pour suivre les responsables du centre.

Les initiateurs du projet prévoient comme actions, de mettre en place des structures qui seront les répondants du centre, dans les 77 communes du Bénin afin de définir de nouvelles bases pour accroître la production agricole. Le groupement paysan d’intérêt économique, une structure qu’ils entendent créer pour assurer la production agricole. Il faut noter que le centre ambitionne d’éliminer l’usage des engrais et pesticides chimiques et privilégier les intrants biologiques.

Pour Ali Houdou, ancien ministre du gouvernement Mathieu Kérékou et président du centre, le défi, c’est la maîtrise de l’eau. Mais il se réjouit d’avoir les compétences nécessaires qui vont accompagner les producteurs. Zimé Mohamed, membre de la délégation a noté que le projet Ifep agriculture vise à résoudre trois préoccupations des agriculteurs. Il va les aider à avoir des intrants de qualité et à temps, à vendre leurs produits et enfin à accéder à la terre arable sans conflit.

Assisté de Nicolas Badoussi, vice-président d’honneur et bien d’autres, Ali Houdou a exprimé le désir de mécaniser l’agriculture béninoise. Pour Nicolas Badoussi, le monde paysan constitue la base de la société. Selon lui, les paysans se battent pour assurer le pain quotidien à toutes les couches du pays.

Ainsi, il a expliqué qu’il est urgent de réfléchir pour développer l’agriculture afin que soit assurée la sécurité alimentaire. « Au XXIème siècle, il est impossible de continuer à produire à la daba, pour penser nourrir toute la population » lance Nicolas Badoussi. D’où la nécessité de mettre les moyens adéquats à la disposition des paysans. Mais cela n’est possible que s’ils s’organisent.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close