A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

André Katari, Me Marie Cécile de Dravo Zinzindohoué et Sylvain Nouwatin sont les trois représentants du chef de l’Etat à la Cour constitutionnelle

Ces trois nouveaux membres de la Cour constitutionnelle que vient de choisir le chef de l’Etat vont rejoindre les quatre représentants du parlement que sont Joseph Djogbénou, Razacky Amouda, Fassassi Moustapha et Rigobert Azon, désignés lundi 14 mai 2018, par le bureau de l’Assemblée nationale.

Les locaux de la Cour constitutionnelle du Bénin. | Photo : © presidence.bj

(Bénin Révélé Mag) – Après le bureau de l’Assemblée nationale, le tour a été au Président de la République, Patrice Talon, de désigner ceux qui le représenteront au sein de la Cour constitutionnelle. Ainsi, on a l’information depuis ce 16 mai 2018, que ce sont André Katari, Me Marie Cécile de Dravo Zinzindohoué et Sylvain Nouwatin qui vont représenter le chef de l’Etat au sein de la sixième mandature de la Cour constitutionnelle.

Ainsi, ces trois nouveaux membres de la Cour constitutionnelle que vient de choisir le chef de l’Etat vont rejoindre les quatre représentants du parlement que sont Joseph Djogbénou, Razacky Amouda, Fassassi Moustapha et Rigobert Azon, désignés lundi 14 mai 2018, par le bureau de l’Assemblée nationale.

En tant qu’ingénieur agronome et cadre du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche à la retraite, spécialisé dans la recherche fibres et coton, André Katari a été désigné par le chef de l’Etat, au titre de personnalité de « grande réputation professionnelle ». Il a par ailleurs été coordonnateur de l’antenne Bénin du Projet multinational d’appui à la filière coton et textile.

Me Cécile Marie-Josée de Dravo Zinzindohoué, docteur en droit, enseignant-chercheur de droit à l’Université d’Abomey-Calavi à la retraite et commissaire-priseur, va siéger en tant que juriste de haut niveau ayant au moins quinze ans d’expériences professionnelles. Elle est plutôt connue de la sphère politique béninoise. Me Cécile Marie-Josée de Dravo Zinzindohoué est notamment membre du bureau politique chargé des questions juridiques du parti la « Renaissance du Bénin (Rb) ».

On notera pour ce cas précis,  que le chef de l’Etat a nommé une femme ! Un bon signe, car il avait promis récemment lors de sa récente interview à TV5 de mieux prendre en compte la dimension genre dans le déploiement du personnel politique. C’est donc une manière de tenir parole.

Pour le troisième, magistrat à la retraite et proche du Parti social-démocrate (Psd), aile Bruno Amoussou, Sylvain Nouwatin va en réalité retrouver son ancien lieu de travail. Il a été secrétaire général de la Cour constitutionnelle. Cette fois ci, il y retourne avec une nouvelle casquette, celle de membre à part entière de la Haute juridiction. Il va siéger au sein de la prochaine mandature de la Cour constitutionnelle au titre de magistrat. On notera qu’il a auparavant occupé la fonction de président de la Commission électorale nationale autonome.

Ainsi et comme le prescrit la Constitution de la république du Bénin, avec la désignation du chef de l’Etat de ses représentants, les sept membres de la sixième mandature de la Cour constitutionnelle sont désormais au complet.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer