A la UneGestion publiqueGestion publique 1

Après Cotonou, la flotte Bénin Taxi débarque à Porto-Novo, Ouidah, Parakou et cinq autres villes

En effet, le projet Bénin Taxi a impulsé un changement dans les habitudes locales de consommation en matière de transport urbain et rehaussé le niveau de l’offre en la matière, en vue de contribuer à accroître l’attractivité touristique.

(Bénin Révélé Mag) – Le conseil des ministres du 02 mai 2018 a autorisé la mise en œuvre de la deuxième phase du projet Bénin Taxi et l’extension de la flotte à d’autres villes du pays. Le bilan des six premiers mois d’activité est satisfaisant : les principaux objectifs visés par la mise en place de cette flotte sont presque atteints.

En effet, le projet Bénin Taxi a impulsé un changement dans les habitudes locales de consommation en matière de transport urbain et rehaussé le niveau de l’offre en la matière, en vue de contribuer à accroître l’attractivité touristique.

Mais jusqu’alors, d’autres grandes villes n’étaient pas couvertes par cette offre, puisque la totalité de la flotte était initialement destinée à la ville de Cotonou et de ses environs. La couverture des autres villes étant envisagée pour une deuxième phase.

Dans la réalité, la quête de rentabilité a poussé certains artisans à répondre à des sollicitations de clients hors de la zone géographique prédéfinie. Le conseil des ministres a donc décidé ce 02 mai 2018, d’enclencher la deuxième phase du projet. Il a autorisé le redéploiement de l’ensemble de la flotte, celle existante de 247 véhicules et celle qui doit entrer bientôt en circulation avec 53 nouveaux taxis. Une preuve du modèle social structuré, choisi par le Président Talon et son équipe

Ainsi, les villes suivantes seront couvertes : Porto-Novo, Sèmè-Kpodji, Ouidah, Allada, Abomey-Calavi ; et, Bohicon-Abomey, Parakou, Natitingou-Tanguiéta.

On constate que le projet Bénin Taxi, à l’heure actuelle, est un réel succès. Ce succès est une preuve de ce qu’il faut savoir tenir bon dans le pays, quand on engage une action majeure, une réforme pertinente.

On peut alors saluer l’attitude du gouvernement qui a poursuivi l’initiative sans se fier aux critiques et dénigrements. Mais tous ont tenu et, aujourd’hui, les effets sont là. Il n’est pas exclu que dans l’avenir, il y ait une extension plus large. Il n’est surtout pas exclu que des privés s’approprient le projet et le généralisent.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close