A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Après le rendez-vous avorté avec le Chef de l’Etat, le gouvernement rencontre les centrales syndicales ce jour

Après le report de cette rencontre initialement prévue avec le Chef de l’Etat, Patrice Talon, les différents partenaires sociaux devraient discuter avec le gouvernement sur les raisons de leur grève générale.

Le ministre Abdoulaye Bio Tchané | Photo : PRESIDENCE DU BENIN
Le ministre Abdoulaye Bio Tchané | Photo : PRESIDENCE DU BENIN

(Bénin Révélé Mag) –  Avec ambition d’écouter et échanger sur les différentes revendications qui sont la cause du mouvement de grève illimité, lancé il y a quelques jours déjà, par les syndicats ; grève qui handicape les activités dans plusieurs domaines de la vie du pays, un rendez-vous tant attendu entre le gouvernement et les partenaires sociaux (syndicats) a lieu ce 30 janvier 2018, à l’Infosec de Cotonou.

Après le report de cette rencontre initialement prévue avec le Chef de l’Etat, Patrice Talon, les différents partenaires sociaux devraient discuter avec le gouvernement sur les raisons de leur grève générale. Cette ultime rencontre intervient quelques heures après l’appel du clergé à un dialogue « vrai et sincère ». Une rencontre porteuse d’espoir pour une décrispation de la tension sociale.

Le consensus est le prix à payer pour arriver à la stabilité. En tout cas, Noël Chadaré, secrétaire général de la confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin), se dit favorable à une sortie de crise. Les Béninois espèrent enfin voir les patients se faire soigner par des agents de santé qui ont la tête à la tâche, les tribunaux rouvrir leurs portes, les enfants reprendre le chemin de l’école, les services publics en générale retrouver leur rythme normal de leur fonctionnement habituel.

Il sera alors question de « renouer avec le dialogue pour une mise en œuvre concertée des réformes nécessaires au développement de notre commune patrie », comme le souhaitent les évêques du Bénin. Les prélats ont notamment insisté sur un « dialogue vrai et sincère conformément à la parole donnée » en évitant la ruse.

Que l’intérêt général soit au-dessus des suspicions, des préjugés, pour que le Bénin sorte gagnant de la rencontre de ce jour.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close