A la UneArticles recommandésPolitique économiquePolitiques publiques

Au Conseil des ministres, Patrice Talon présente le compte rendu des travaux du Dialogue politique

[Bénin Révélé Mag] – Au cours de la séance du Conseil des ministres du 16 octobre 2019, tenue sous sa présidence effective, Patrice Talon, président de la République, chef de l’Etat, chef du Gouvernement, a fait au Conseil, le compte rendu des travaux du Dialogue politique qu’il a convoqué et qui s’est tenu à Cotonou du 10 au 12 octobre 2019.

Selon le compte rendu du Conseil, il se dégage des conclusions dudit Dialogue, le consensus des acteurs politiques, toutes tendances confondues, autour des points ci-après: le toilettage de la charte des partis politiques et du code électoral ; l’institution des élections générales selon les modalités à convenir ; la révision du nombre de sièges des députés à l’Assemblée nationale ainsi que l’actualisation du nombre de conseillers communaux ; la déconcentration de l’organisation des élections locales ; les mesures de clémence envers les personnes détenues suite aux élections d’avril 2019 ; la participation de tous les partis politiques à la compétition électorale.

Il s’est également agi des point suivants : la poursuite du renforcement du système partisan et du processus électoral, en assurant la prépondérance des partis politiques d’envergure nationale; la promotion de l’équité dans la représentation du peuple, à travers des mécanismes favorisant une meilleure présence des femmes dans les institutions et instances de décisions ; le renforcement de la démocratie par l’élaboration et la mise en œuvre d’une loi organisant véritablement le statut de l’Opposition.

Le compte rendu indique que, plus spécifiquement, les participants se sont accordés sur la nécessité de préserver ou de promouvoir certaines avancées à savoir : l’exigence de 10 % des suffrages exprimés comme seuil de représentativité des partis ; la mise en place dans le processus de l’élection présidentielle d’un mécanisme de parrainage par des élus politiques, notamment communaux, en vue d’une plus grande implication des partis politiques ; l’effectivité du financement public des partis politiques avec un effet immédiat en faveur de tous les partis enregistrés ; le maintien dans les dossiers de candidature des pièces essentielles suivantes: quitus fiscal, casier judiciaire, attestation de résidence, caution, carte d’électeur et déclaration sur l’honneur.

Par ailleurs, des doléances ont été exprimées à l’endroit du Président de la République par certains participants au Dialogue politique ; celles-ci devant faire l’objet d’un examen approfondi dans le respect des textes en vigueur. Le Conseil a pris acte du compte rendu dressé par le Chef de l’Etat et a marqué son adhésion aux recommandations consensuelles contenues dans la synthèse du rapport.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close