A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Aurélie Adam Soulé Zoumarou inaugure une classe numérique au lycée militaire de jeunes filles de Natitingou

Pour la réussite de cet évènement, Aurélie Adam Soulé, à la tête d’une délégation, a visité, le 23 novembre 2018, les start-up de Natitingou pour échanger avec leurs promoteurs sur leur fonctionnement, les difficultés qu’ils rencontrent et les opportunités qui leur sont offertes.

Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre de l’Economie numérique et de la Communication.

(Bénin Révélé Mag) – Dans ce cadre de la 3ème édition de Bénin start-up week lancée depuis le 22 novembre 2018, une délégation gouvernementale conduite par Aurélie Adam Soulé, ministre de l’Economie numérique et de la Communication, est allée à la rencontre des promoteurs de start-ups dans la ville de Natitingou.

Pour la réussite de cet évènement, Aurélie Adam Soulé, à la tête d’une délégation, a visité, le 23 novembre 2018, les start-up de Natitingou pour échanger avec leurs promoteurs sur leur fonctionnement, les difficultés qu’ils rencontrent et les opportunités qui leur sont offertes. En compagnie de Fortunet Nouatin, son homologue en charge de la défense nationale, le ministre en charge de l’économie numérique a inauguré la classe numérique équipée de vingt ordinateurs, mise à la disposition du lycée militaire de jeunes filles de Natitingou dans le cadre du programme Bénin start-up week.

Le Bénin start-up week est l’une des activités phares de cette semaine qui s’avère une occasion pour échanger avec des start-up sur le territoire les promoteurs et de partage d’expériences entre les jeunes. Le gouvernement ne cesse de démontrer sa volonté affichée de promouvoir le numérique au Bénin. Il poursuit son programme d’installation de classe numérique au profit des jeunes.

On se rappelle que dès sa prise de fonction, le président Patrice Talon a manifesté sa volonté de faire une place d’honneur à la technologie, et pour y parvenir, il faut préparer la jeunesse aux mutations. C’est que le Bénin n’entend pas rester en marge de la révolution numérique qui s’opère en Afrique.

En effet, Aurélie Adam Soulé mène depuis plusieurs mois des actions pour promouvoir cette discipline, surtout au niveau de la couche juvénile du Bénin. Elle installe des classes numériques dans tous les départements grâce à l’appui de la Fondation Mtn qui y met de l’internet gratuit pour un an.

Lydie Déré Chabi Nah, préfet du département de l’Atacora, appréciant la portée de ce geste, salue l’engagement du gouvernement à accélérer le développement du Bénin à travers le numérique qui est un instrument de lutte contre le chômage des jeunes, selon elle. Elle accueille favorablement par ailleurs la mise en œuvre de la fibre optique dans toutes les communes de l’Atacora.

Par Laurent Adjovi, Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close