A la UneEconomieGestion publiqueOpportunités d'investissement

Le Bénin et la Banque mondiale animent un atelier sur le nouveau cadre de partenariat stratégique

Au cours des échanges, qui ont eu lieu en présence de plusieurs autres membres du gouvernement du nouveau départ, la Banque mondiale a, sur la base des orientations et des priorités définies dans le cadre du programme d’actions du gouvernement (2016-2021), présenté les axes stratégiques du nouveau cadre de coopération.

Le ministre d’Etat en charge du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané et le directeur des Opérations de la Banque mondiale pour le Bénin, Pierre Laporte / Photo : ortb.bj
Le ministre d’Etat en charge du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané et le directeur des Opérations de la Banque mondiale pour le Bénin, Pierre Laporte / Photo : ortb.bj

(Bénin Révélé Mag) –  Un atelier sur le nouveau cadre de partenariat stratégique du groupe de la Banque mondiale pour le Bénin, sur la période 2018-2023, s’est tenu le 13 février 2018 à Cotonou. Il était co-présidé par Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement et Pierre Laporte, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin.

Selon Abdoulaye Bio Tchané, « l’un des projets phares de ce nouveau cadre de coopération avec la Banque mondiale est le programme d’assainissement fluvial de Cotonou pour lequel une table ronde sous le leadership de la banque a été organisée le 17 janvier passé pour la mobilisation du financement ».

Ainsi, au cours des échanges, qui ont eu lieu en présence de plusieurs autres membres du gouvernement du nouveau départ, la Banque mondiale a, sur la base des orientations et des priorités définies dans le cadre du programme d’actions du gouvernement (2016-2021), présenté les axes stratégiques du nouveau cadre de coopération. C’était à Cotonou en présence de plusieurs membres du gouvernement.

En effet, la nouvelle stratégie que propose la Banque mondiale a pour objectif d’aider le Bénin à réaliser ses objectifs de développement tels qu’énoncés par le programme d’actions du gouvernement, en mettant l’accent sur une utilisation plus efficace de ses ressources humaines et naturelles, ainsi que de ses avantages géographiques de manière durable et inclusive.

Elle est alors articulée autour de trois axes stratégiques, à savoir la promotion d’une transformation structurelle pour renforcer la compétitivité et la productivité, le renforcement du capital humain et le renforcement de la résilience et la réduction des vulnérabilités liées au climat.

Le ministre Abdoulaye Bio Tchané assure que les recommandations qui vont être retenues à la fin de la séance vont permettre à la Banque mondiale de finaliser les différents axes stratégiques dont l’opérationnalisation permettra de relever les défis majeurs liés à l’éradication de la pauvreté, à la croissance inclusive et génératrice d’emplois décents et à la transformation structurelle de l’économie du pays.

Ces propos du ministre ont été confirmés par le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin en ces termes : « notre équipe est heureuse de vous présenter les grands axes stratégiques que nous avons retenus, selon notre avantage comparatif et autour desquels nous souhaitons articuler nos futures interventions dans votre pays ».

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close