A la UneTIC et Télécoms

Bénin : Hervé Coovi GUEDEGBE explique les avantages de la portabilité des numéros mobiles [Vidéo]

Selon l’Arcep Bénin, la portabilité est l’expression de l’exercice du droit au choix du consommateur et de son implication dans le jeu de la concurrence.

[Bénin Révélé Mag] – Au Bénin, la portabilité des numéros mobiles (PNM) a été officiellement lancé le 28 septembre 2018. Les populations peuvent donc changer d’opérateur en conservant leur numéro d’origine. L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP BENIN) qui s’est engagée à rapprocher ses actions d’éducation des consommateurs des populations à la base a à nouveau rencontré les populations pour leur expliqué le bien-fondé de cette réforme.

Ainsi, les mardi 09,  mercredi 10 et jeudi 11 juillet 2019, la ville de Bohicon, au centre du Bénin, 120 kilomètres de Cotonou, a accueilli une équipe du Secrétariat exécutif de l’ARCEP BENIN, conduite par son Secrétaire exécutif, Hervé Coovi GUEDEGBE. C’était dans le cadre de l’organisation d’une conférence de presse avec les radios communautaires et de la sensibilisation des compagnies de transports sur les droits des consommateurs et les activités informelles du secteur postal.

Hervé Coovi GUEDEGBE est le Secrétaire Exécutif de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques (ARCEP) du Bénin depuis 2014

Au cours de la conférence de presse tenue le mardi 09 juillet 2019 à laquelle ont pris part une trentaine de professionnels de médias communautaires, Hervé Coovi GUEDEGBE, a entretenu son auditoire aussi bien sur les missions et attributions de l’ARCEP BENIN que sur la nécessité pour un abonné d’enregistrer son numéro mobile.

 

Il a également fait un focus sur les récentes réformes initiées par le Bénin dans la régulation des communications électroniques  et de la poste. Et parmi ces réformes, la portabilité des numéros mobiles (PNM) et des nouvelles mesures de régulation des activités postales au Bénin, notamment la stratégie de transformation des acteurs informels du secteur postal.

Les explications d’Hervé Coovi GUEDEGBE 

Au Bénin, l’opération de portage dure cinq (05) minutes pour tout abonné de téléphonie mobile qui fait la demande de quitter son opérateur pour un autre tout en conservant son numéro. Il se rend dans un point de distribution de l’opérateur receveur, muni d’une pièce d’identité, les jours ouvrables et aux heures d’ouverture des agences. Il formule sa demande de portage à travers un formulaire mis à sa disposition.

Selon l’Arcep Bénin, la portabilité est l’expression de l’exercice du droit au choix du consommateur et de son implication dans le jeu de la concurrence. Elle favorise l’incitation des opérateurs à l’amélioration de la qualité et la diversification des services fournis.

Les enjeux de la portabilité avaient  été rappelés par le Président du Conseil de Régulation de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste, Monsieur Flavien BACHABI, lors du lancement officiel du service en septembre 2018. Le Président du Conseil de régulation avait alors indiqué que : « les principaux objectifs visés par la PNM sont de donner plus d’avantages et de possibilités aux consommateurs. Plus particulièrement, la disponibilité de la PNM devrait apporter les avantages substantiels suivants aux abonnés: des prix à la baisse, un meilleur choix, une meilleure qualité de service et une plus large gamme de services et de produits. Mieux, dans ce nouvel environnement les consommateurs pourront choisir le fournisseur qui répond le mieux à leurs besoins sans encourir quelque désagrément que ce soit ».

Par Laurent Adjovi. Source : Arcep

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close