A la UneEconomieTIC et Télécoms

Les Béninois jouissent du « free roaming » en Afrique de l’Ouest depuis le 1er mars 2018

L’adhésion du Bénin à cette zone de « free roaming » de l’Afrique de l’ouest est une opportunité pour les opérateurs de téléphonie mobile d’accéder à un espace économique plus large au niveau régional et de faciliter le rapport d’échanges entre les pays concernés.

Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre de l’Economie numérique et de la Communication.

(Bénin Révélé Mag) – Les Béninois abonnés aux réseaux Gsm savourent depuis le 1er mars 2018 les avantages du service « free roaming ». Ainsi, il est désormais possible de recevoir gratuitement des appels venant de l’Afrique de l’ouest et bénéficier d’un tarif local pour l’émission d’appels. L’adhésion du Bénin à cette zone de « free roaming » de l’Afrique de l’ouest est une opportunité pour les opérateurs de téléphonie mobile d’accéder à un espace économique plus large au niveau régional et de faciliter le rapport d’échanges entre les pays concernés.

Il faut dire que le « free roaming » est un service téléphonique qui s’appuie sur trois manettes. Il s’agit de la gratuité de la réception des appels venant des États signataires, sur la base d’un forfait-plafond de 300 minutes tous les 30 jours ; de la tarification au prix local des appels émis à partir du pays visité vers les autres pays signataires ; et d’un dispositif commun de lutte contre la fraude, pour pérenniser le système.

Désormais donc, ces services sont rendus disponibles au Bénin à partir du 1er mars 2018. Cette opérationnalisation du « free roaming » est fondée sur les objectifs contenus dans l’acte additionnel A/SA 1/01/07 du 19 janvier 2007 relatif à l’harmonisation des politiques et du cadre règlementaire des secteurs des technologies de l’information et de la communication (TIC) en ses articles 5 et 10.

Il s’agit notamment de l’édification d’un secteur national et régional des TIC qui soit efficace, stable et concurrentiel ; la mise en place et le développement de réseaux transnationaux et l’interopérabilité des services à l’intérieur de l’espace Cedeao ; la promotion de l’accès aux services de télécommunications à moindre coût pour les consommateurs de l’espace Cedeao. Aussi, le projet est inscrit dans l’esprit des dispositions des articles 7 et 18 du même acte, dans la promotion de la coopération entre les autorités de régulation sur des sujets d’intérêts communs.

Rappelons que le Bénin a signé un protocole d’accord sur les principes de base pour la mise en œuvre du « free roaming », le 12 décembre 2017 à Dakar au Sénégal. Cet accord a marqué son adhésion officielle dans la zone du free roaming de l’Afrique de l’ouest. Le Bénin a ainsi été le 8ème pays de la sous-région, après le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Burkina-Faso, la Sierra Leone et le Togo à avoir rejoint l’initiative.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer