A la UneChantiers prioritairesGestion publiqueGestion publique 1Société

Le besoin en eau potable bientôt résorbé à Parakou et ses environs

Ce projet se consigne dans la logique du gouvernement du nouveau départ, celle de fournir de l’eau potable aux populations béninoises d’ici 2021. Il est financé à hauteur de 13 milliards 575 millions de F.Cfa par la Banque ouest africaine de développement et de six milliards de F.Cfa environ par la Société Nationale des Eaux du Bénin (Soneb).

Samou Séïdou Adambi, ministre de l’Eau et des Mines | Photo : Le blog de beninpresse
Samou Séïdou Adambi, ministre de l’Eau et des Mines | Photo : Le blog de beninpresse

(Bénin Révélé Mag) – 19 milliards de F.Cfa. C’est l’estimation du montant global qui va permettre dans les prochains mois, un accès en qualité et de façon continue à l’eau potable pour les habitants de la ville de Parakou et ses environs. Les travaux de renforcement du système d’alimentation en eau potable de cette ville ont été lancés le 27 janvier 2018.

Ce projet se consigne dans la logique du gouvernement du nouveau départ, celle de fournir de l’eau potable aux populations béninoises d’ici 2021. Il est financé à hauteur de 13 milliards 575 millions de F.Cfa par la Banque ouest africaine de développement et de six milliards de F.Cfa environ par la Société Nationale des Eaux du Bénin (Soneb). Les travaux seront réalisés par le consortium Sogéa-Rmt-Satom et est prévu pour durer 11 mois.

Il faut dire que dans le PAG, le gouvernement a fait de la disponibilité et l’accès à l’eau une priorité, comme a tenu à le rappeler, le ministre de l’Eau et des Mines, Samou Séïdou Adambi. Il souligne d’ailleurs que « l’accès à l’eau potable et à l’assainissement est l’une des conditions primordiales d’amélioration du bien-être social et d’épanouissement des populations ».

Pour le maire de Parakou, Charles Toko, cette action marque le début de la concrétisation des actions annoncées par le gouvernement, pour sa localité. Ainsi, lance-t-il, « il ne fait plus l’ombre d’un doute que les projets promis par le président Talon pour notre ville vont se réaliser ».

Ce projet vise à contribuer au bonheur des habitants de Parakou et de ses environs. Car, comme l’a souligné Samou Séïdou Adambi, « à la fin des travaux, les infrastructures vont augmenter la capacité de production d’eau de la Soneb, réduire la prévalence des maladies d’origine hydrique dans la ville et assurer la satisfaction des besoins en eau de la population afin d’assurer leur mieux-être ».

Par ailleurs, souligne le ministre de l’Eau et des Mines, « ce lancement est la preuve tangible de la détermination du président Talon d’améliorer de façon durable, l’accès à un service d’eau potable en quantité et en qualité ». Il ajoute qu’« un gouvernement responsable ne peut […] rester insensible à la situation désastreuse de la ville de Parakou en matière d’eau potable ». Car, faut-il le relever ici, pour un besoin estimé à 28 800 000 litres par jour, la Soneb ne fournit que 10 800 000 litres par jour.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer