A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Pour le bonheur des populations, l’Ong Gain célèbre son millième forage à Zè

C’était en présence de Patrice Lavagnon Kouessi Adri, directeur national de l’Ong canadienne et autres responsables arrivés de ce pays-là.

Pour le bonheur des populations, l’Ong Gain célèbre son millième forage à Zè | Photo : fraternitebj.info

(Bénin Révélé Mag) – Samou Séidou Adambi, ministre en charge de l’Eau, a présidé à Guékoumédé dans la commune de Zè, la cérémonie de célébration du millième point de forage, construit au profit des populations déshéritées, par l’Ong Global Aid network (Gain), dans le cadre de la mise en œuvre de son programme « l’Eau pour la vie ». C’était en présence de Patrice Lavagnon Kouessi Adri, directeur national de l’Ong canadienne et autres responsables arrivés de ce pays-là.

Ainsi, le ministre Samou Séidou Adambi et les responsables de l’Ong acclamés par les populations en liesse ont procédé à la coupure du ruban symbolique, consacrant alors la mise en service de ce millième forage à Zè.  Selon le responsable technique Evariste Agli, que le nombre de forages réalisés au niveau national par l’Ong Gain dépasse largement les 1000 forages.

Pour apporter plus d’explications sur le programme, le directeur national de l’Ong canadienne, ce millième  forage est spécial, dans la mesure où il est alimenté par un groupe électrogène, alors que ceux réalisés par le passé sont à motricité humaine. Il souligne que pour les prochaines réalisations, les deux types de forages seront réalisés au profit des populations, sans oublier les forages alimentés par l’énergie solaire. Pour Patrice Lavagnon Kouessi Adri et les responsables canadiens, « l’eau génère la vie, la santé, le bonheur et la richesse ».

Selon le responsable technique, Evariste Agli, ce millième forage, objet des présentes manifestations, est  un poste d’eau autonome de 63 m de profondeur et d’un niveau statique de 48 m environ. Il est muni de quatre robinets dont deux en bas et deux en haut.

« Je note une complémentarité entre nos actions et les vôtres », déclarera le ministre Samou Séidou Adambi. Selon lui, il y a convergence entre la vision du gouvernement à travers l’axe stratégique 6 du Programme d’action gouvernementale, prévoyant la fourniture universelle d’eau potable aux populations à l’horizon 2021 et celle de l’Ong Gain dans le même domaine.

Michel Foundié, chef du village hôte, pour dire sa satisfaction, a dit que ce forage permet aux habitants de son village, « de disposer de l’eau potable pour ne plus être victimes de maladie ». C’est que, « l’eau utilisée auparavant n’était pas propre », souligne Angèle Akodji, porte-parole des femmes, pour aller dans le même sens que le chef du village. « Nos souffrances ont pris fin grâce aux actions de l’Ong Gain », a-t-elle poursuivi.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close