A la UneGestion publiqueGestion publique 1Société

Les cinq communes du Grand Nokoué bénéficient de 5,5 milliards de F.Cfa pour améliorer la gestion des déchets ménagers

Lambert Koty, président directeur général de l’Agence d’exécution des travaux urbains (Agetur) / Photo : aCotonou
Lambert Koty, président directeur général de l’Agence d’exécution des travaux urbains (Agetur) / Photo : aCotonou

(Bénin Révélé Mag) – Dans le cadre du projet d’urgence de gestion environnementale en milieu urbain (Pugemu) et grâce à un financement de la banque mondiale, les communes du Grand Nokoué sont désormais dotées d’infrastructures de gestion des déchets solides ménagers. Il s’agit en effet des villes de Cotonou, de Porto-Novo, d’Abomey-Calavi, de Sèmè-Podji et d’Ouidah.

D’une valeur de 5,5 milliards de F.Cfa, ce montant prend en compte les centres de transfert, les points de regroupement ainsi que les matériels roulants. Il a été remis par José Tonato, ministre du cadre de vie et du développement durable, aux maires de ces cinq communes, le 30 janvier 2018. Ainsi, ces localités disposent désormais d’infrastructures adéquates de gestion de la filière des déchets solides. Cela leur permettra de limiter leurs impacts négatifs sur l’environnement.

Selon Lambert Koty, président directeur général de l’Agence d’exécution des travaux urbains (Agetur), les cinq villes sont dotées grâce au Pugemu, de trois centres de transfert modernes, de 50 points de regroupement constitués de quais de vidage des déchets et de plateforme de chargement en béton armé.  Il ajoute que la remise de ces infrastructures est le couronnement des efforts entrepris par tous les acteurs pour une meilleure gestion des déchets et du cadre de vie des populations.

Toutes ces villes ont été dotées par le Pugemu, de dix camions ampli roll, camions lève bennes, devant servir pour le transfert des déchets, des points de regroupement au centre de traitement et des centres de traitement aux lieux d’enfouissement.

Pour Boulel Touré qui représentait la représentante résidente de la Banque mondiale au Bénin à cette cérémonie, « ces camions ampli roll qui ont été remis aux communes avec la mise en service officielle des points de regroupement et des centres de transfert auront un impact positif réel sur le cadre de vie et le quotidien des populations ».

Lors de la cérémonie d’inauguration du centre de traitement, des points de regroupement de Cotonou ; puis de la remise de matériels aux maires des cinq communes, Isidore Gnonlonfoun, maire par intérim de la ville de Cotonou a dit qu’il y a une avancée dans le cadre des réformes engagées dans le domaine de l’environnement, avec la construction de ces infrastructures.

Le magistrat municipal s’est félicité de cet accompagnement du gouvernement et de la banque mondiale au profit des cinq communes du Grand Nokoué. Malgré les ressources importantes injectées dans la gestion des déchets solides ménagers, la pré-collecte, le transfert et le traitement de ces déchets posent toujours problèmes, a-t-il indiqué. Ainsi, il s’est engagé à faire preuve de responsabilité dans l’utilisation des infrastructures mises à sa disposition.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close