A la UneAgricultureEconomiePolitique économique

Des comités de veille stratégique installés au Bénin pour la promotion des filières anacarde, karité et riz

Selon Bernardin Gléhouénou, président des trois comités installés et par ailleurs conseiller technique aux Organisations paysannes et à l’Entrepreneuriat agricole, la mise en place des comités de veille stratégique pour le dialogue public-privé dans le cadre de la promotion des filières anacarde, karité et riz au Bénin, répond à la mise en œuvre des engagements pris par le secteur public et le secteur privé pour la promotion des filières en question. 

Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche | Photo : quotidien-lematinal.info

(Bénin Révélé Mag) – Trois comités de veille stratégique pour l’anacarde, le karité et le riz ont été installés le 18 octobre 2018, au ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, dans le cadre d’un dialogue public-privé pour la promotion des filières agricoles au Bénin. Cet acte a reçu un appui de la Giz et s’inscrit dans la mise en œuvre du Programme de relance du secteur agricole au Bénin.

Selon Bernardin Gléhouénou, président des trois comités installés et par ailleurs conseiller technique aux Organisations paysannes et à l’Entrepreneuriat agricole, la mise en place des comités de veille stratégique pour le dialogue public-privé dans le cadre de la promotion des filières anacarde, karité et riz au Bénin, répond à la mise en œuvre des engagements pris par le secteur public et le secteur privé pour la promotion des filières en question.

Innocent Togla, secrétaire général adjoint du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, déclare que « nous avons à conduire ensemble la promotion des filières et à assurer l’alimentation des populations ». Selon lui, « si vous êtes ensemble et que vous ne savez pas dialoguer, vous ne pouvez pas savoir quels sont les problèmes et comment les régler ».

Léopold Lokossou, président de la Plateforme nationale des organisations paysannes et des producteurs agricoles (Pnoppa), se félicite de l’installation de ces comités. Pour lui, il est important que les acteurs des différentes filières arrivent à identifier les problèmes et solutions afin d’assurer effectivement la promotion desdites filières. « Nous sommes à un niveau où on constate qu’après les engagements, il n’y a plus de suivi », fait remarquer Léopold Lokossou.

A l’en croire, l’objectif principal de cette action est de veiller à la mise en œuvre des engagements pris de part et d’autre et de lever les goulots d’étranglements.

Se félicitant de l’appui de la Giz dans la mise en place de ces comités, il a souligné que c’est un creuset de partage où chacun s’engage pour la promotion de ces trois filières.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close