Gestion publique

Destination Bénin : MALANVILLE, cité frontalière aux mille atouts

Tournée présidentielle

Située au nord-est du Bénin, à 732,4 km de Cotonou et à la portée après 12 heures de route via la RNIE2, la commune de Malanville s’étend sur une superficie de 3016 km2. Elle a pour frontière naturelle le fleuve Niger et reliée à la république du Niger par le pont sur la Sota, refait par le Gouvernement du Président Patrice TALON suite à son affaissement. Malanville est subdivisée en 5 arrondissements que sont : Garou, Guéné, Madécali, Malanville et Tomboutou.

Ce vaste territoire anciennement appelé « Tassi » qui signifie « sable » en Zarma, où l’on parle

principalement le Dendi, est composé d’une population en majorité musulmane (91,9%), de chrétiens (3,1%) suivie des religions endogènes (1,4 %) ainsi que des praticiens d’ autres religions. La commune de Malanville, aujourd’hui administrée par le maire Gado GUIDAMI, est éprouvée chaque année par la montée des eaux du fleuve Niger qui occasionne souvent d’importants dégâts matériels et emporte des hectares de cultures vivrières.

Dans le marché international de Malanville, poumon économique de toute la région, on trouve des tubercules tels que l’igname, mais aussi l’oignon, la tomate, le riz, et une variété de produits frais cultivés même à contre saison aux abords du fleuve et des produits halieutiques issus de la pêche continentale.

Malanville fait aussi partie des communes bénéficiaires des 22 stades omnisports communaux que construit le gouvernement du président Patrice TALON.

Ainsi donc, sous peu, Malanville disposera d’un stade omnisports aux normes équipé d’un terrain de football en gazon synthétique ; de deux (02) tribunes de 1500 places ; d’une piste d’athlétisme de 08 couloirs ; d’une aire de handball; d’une aire de jeu pour basket-ball ; d’un château d’eau avec forage d’une capacité de 27 mètres cube et sur une hauteur de 9m ; l’éclairage du stade et l’aménagement parking et espaces verts pour ne citer que ces quelques commodités.

Pour son rôle de transit de marchandises depuis le port de Cotonou par son poste frontalier toujours en activité, Malanville est une ville au cœur de toutes les attentions du Gouvernement, en témoigne la promptitude avec laquelle le pont sur la Sota, effondré, a été repris en un temps record. 

Le tourisme s’accroit à mesure que la frontière avec le Niger permet aux touristes de visiter le Parc national du W, une réserve naturelle avec des éléphants, des buffles et d’autres animaux, véritables attractions de la faune sauvage, dans un contexte où le Bénin valorise ses parcs nationaux.

Cet article est un contenu du site web Gouv.bj

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer