A la UneArticles recommandésEnergiesGestion publique 1INVESTIR AU BENINOpportunités d'investissement

Energie : la Banque mondiale renouvelle son appui au Bénin

Pour le Directeur de la programmation et de la perspective, Hermann  Zimé, «  Le ministre de l’Energie va jouer sa partition afin de permettre au Bénin de bénéficier de cet appui budgétaire »

(Bénin Révélé Mag) – À travers les efforts d’investissement, la Banque mondiale peut  accompagner la vitalité du gouvernement de président Patrice Talon pour un accès à l’électricité  tous  d’ici 2030.

Une délégation conduite par la représentante résidente de l’institution était, le 14 février 2019 au cabinet du ministre de l’Energie pour explorer les axes d’intervention. Le gouvernement du Bénin, dans sa détermination à assurer aux populations de  l’énergie électrique, peut faire confiance à la Banque mondiale.

Le droit à l’énergie est aujourd’hui un droit fondamental / Crédits photo : PNUD Bénin

C’est ce qu’on peut retenir de la séance d’échanges que l’équipe conduite par la représentante résidente Katrina Sharkey a eue avec le ministre de l’Energie. Selon le directeur du département  Energie  Afrique de L’Ouest, Charles Cormier, c’est à la demande du ministre des Finances que la Banque mondiale a décidé d’accorder un appui budgétaire au Bénin.

Cet appui est subordonné au respect d’un certain nombre de critères de la part des ministères sectoriels. Ainsi, les échanges préliminaires avec le ministre de l’Energie  sont qu’une première étape du processus enclenché. Etant donné que la probabilité du ministère de l’Energie à bénéficier cet appui est grande, les raisons selon les hôtes du jour, sont simple.

Accès Universel à l’électricité d’ici 2030 

« Il y a eu beaucoup de progrès dans le secteur de l’énergie depuis 2016 au Bénin.  Encore moins la réduction du délestage et un service de qualité est offert aux populations. Nous sommes là pour voir comment accompagner cette dynamique. On prévoit aider le Bénin  à  atteindre son objectif d’accès Universel à l’électricité d’ici 2030 », a-t-il justifié. Outre cela, l’expert ajoute que le Bénin est un bon département pour la Banque mondiale. «  On se focalise sur la crédibilité du secteur de l’énergie», a –t- il précisé.

Pour le Directeur de la programmation et de la perspective, Hermann  Zimé,  les efforts accomplis depuis trois ans  et ceux en cours permettent de dire que le Bénin va probablement remplir les conditions exigées avant la fin de l’année 2019. « Le ministre de l’Energie va jouer sa partition afin de permettre au Bénin de bénéficier de cet appui budgétaire », a-t- il rassuré.

Deux autres grandes opportunités ont été aussi portées à la connaissance du ministre de l’Energie.  Il s’agit de l’accompagnement de la Banque mondiale à la problématique de l’accès à l’énergie pour lequel le ministre Dona Jean-Claude Houssou a  manqué son accord. La deuxième opportunité est relative à un voyage en Guinée afin de permettre aux cadres du ministère de l’énergie d’aller à l’école de leurs pairs de ce pays de l’Afrique de l’Ouest.

Au  terme de la séance un accord a été trouvé entre les deux parties quant aux  axes d’intervention pour que le secteur puisse arriver à un équilibre financier.

Par Ghislain Todédji  ADOHO

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close