A la UneEconomieTIC et Télécoms

Les experts pensent la digitalisation de la microfinance à la 9ème édition de la journée annuelle du Fonds national

Ce qui rend cette édition à la fois spécifique et intéressant, c’est la teneur du thème retenue. Il a ainsi la particularité de s’intéresser au positionnement du Fonds national de la microfinance vis à vis du projet assurance pour le renforcement du capital humain et au développement de la finance digitale au Bénin.

Bintou Chabi Taro, ministre des Affaires sociales et de la microfinance | Photo : BENIN WEB TV

(Bénin Révélé Mag) – Bintou Chabi Taro, ministre des Affaires sociales et de la microfinance, a lancé le 15 décembre 2017 à Cotonou, la neuvième édition de la journée annuelle du Fonds national de la microfinance, sous le thème « la microfinance à l’heure de la digitalisation : une révolution pour des services et produits financiers de qualité ».

Ce qui rend cette édition à la fois spécifique et intéressant, c’est la teneur du thème retenue. Il a ainsi la particularité de s’intéresser au positionnement du Fonds national de la microfinance vis à vis du projet assurance pour le renforcement du capital humain et au développement de la finance digitale au Bénin. Elle s’intéresse aussi à la stratégie de protection sociale au Bénin. En cela, elle est en droite ligne avec l’assurance pour le renforcement du capital humain, contenu dans le programme d’action du gouvernement (Pag).

Pour le ministre Bintou Chabi Taro, la présente édition donne au Fonds national de la microfinance, « non seulement l’occasion de présenter son bilan et ses perspectives, mais aussi d’échanger avec les experts et praticiens internationaux et nationaux sur les grands enjeux et défis du secteur de la microfinance au Bénin en général et celui de l’inclusion financière en particulier ».

L’édition 2017 de la journée annuelle du Fonds national de la microfinance, regroupe les participants venus d’horizons divers. Ce sont des acteurs à la fois nationaux et internationaux, qui se sont retrouvés pour échanger sur des questions liées aux secteurs de la microfinance. Selon Denise Atioukpè, directrice générale du Fonds national de la microfinance, cette édition a pour but, énonce-t-elle à la cérémonie d’ouverture des travaux, de parvenir à l’élaboration d’ébauches de solutions aux problèmes liés à ce secteur.

Elle s’est révélée comme le lieu de penser la place de la microfinance dans l’opérationnalisation du projet assurance pour le renforcement du capital humain et dans le développement de la finance digitale au Bénin.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close