A la UneAgricultureEconomiePolitique économique

Gaston Dossouhoui lance le Projet de développement de l’agrobusiness au Bénin

Le Pdab est financé par le gouvernement béninois, par l’Inde et le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud), à hauteur d’environ 4,350 milliards de F.Cfa. C’est un projet qui a été initié pour la promotion des chaînes de valeur identifiées dans le Pag.

Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche | Photo : quotidien-lematinal.info

(Bénin Révélé Mag) – Dans l’ambition de contribuer à la mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement (Pag) et dans la même optique, à la réalisation de plusieurs objectifs de développement durable, Gaston Dossouhoui, le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, a lancé à la suite du Projet de promotion de l’entrepreneuriat agricole (Ppea), le Projet de développement de l’agrobusiness au Bénin (Pdab). C’était le 17 mai 2018 à Cotonou, en présence des acteurs du monde agricole et des start-ups dans le domaine agricole.

Le Pdab est financé par le gouvernement béninois, par l’Inde et le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud), à hauteur d’environ 4,350 milliards de F.Cfa. C’est un projet qui a été initié pour la promotion des chaînes de valeur identifiées dans le Pag. Il s’agit ici de bâtir sur les acquis des différents projets de promotion de l’entrepreneuriat agricole afin de consolider les meilleurs résultats obtenus et d’étendre les meilleures pratiques.

Ainsi, le projet a pour objectifs d’améliorer la quantité et la qualité de la fourniture, par les petits agriculteurs, les jeunes entrepreneurs agricoles, et les petites et moyennes entreprises (Pme), de produits agricoles aux marchés. Il est aussi question, de fournir aux petits agriculteurs, aux jeunes entrepreneurs et aux Pme, un appui pour l’accès aux chaînes d’approvisionnement agricoles et de contribuer au développement de l’économie béninoise, en mettant au point des produits agricoles, qui répondent aux normes de qualité du marché.

Selon Siaka Coulibaly, représentant résident du Pnud au Bénin, par ailleurs, Coordonnateur du Système des nations unies, le lancement du Pdab est la preuve que la problématique de la promotion de l’entrepreneuriat agricole au profit de la jeunesse est d’actualité. Il ajoute que cette problématique, nécessite l’attention de tous les acteurs qui s’investissent dans le développement de l’Afrique en général et du Bénin en particulier.

« Nous travaillons au Bénin pour trouver l’emploi aux jeunes dans le domaine de l’entrepreneuriat agricole », a lancé B.N. Reddy, Ambassadeur de l’Inde au Bénin, dont le pays vient en appui au projet à hauteur de 150 millions de F.Cfa. Il promet que le Pdab sera une base pour consolider davantage la coopération entre son pays et le Bénin.

Pour lui, à B.N. Reddy, Ambassadeur de l’Inde au Bénin, dont le pays vient en appui au projet à hauteur de 150 millions de F.Cfa, la contribution de son pays renforce la coopération Sud-Sud. Ce soutien est une manière pour son pays d’aider le Bénin à atteindre les Objectifs de développement durable et de réduire le chômage des jeunes a-t-il laissé entendre.

Quant à Damien Agueh, directeur national du Pdab et son équipe, ils se sont félicités du lancement des activités de leur projet.  « Nous restons à l’écoute des uns et des autres pour les différentes remarques afin d’atteindre les objectifs du projet », a laissé entendre Damien Agueh, qui a rappelé que le Pdab est la suite du Ppea.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer