A la UneAgricultureEconomiePolitique économique

Gaston Dossouhoui lance les activités du Fonds national de développement agricole

Ces activités du Fnda sont ainsi lancées après que le gouvernement se soit assuré de son fonctionnement, en embauchant son personnel, en faisant élaborer son plan de développement en lien avec les objectifs du Programme d’action du gouvernement « Bénin révélé » et du Plan stratégique de développement du secteur agricole (Psdsa).

Assistance lors du lancement des activités du Fonds national de développement agricole | Gouvernement Bénin
‏ @gouvbenin

(Bénin Révélé Mag) – Gaston Dossouhoui, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, a lancé le 26 juin 2018 à Cotonou, les activités du Fonds national de développement agricole (Fnda) en présence des acteurs du secteur. Ces activités du Fnda sont ainsi lancées après que le gouvernement se soit assuré de son fonctionnement, en embauchant son personnel, en faisant élaborer son plan de développement en lien avec les objectifs du Programme d’action du gouvernement « Bénin révélé » et du Plan stratégique de développement du secteur agricole (Psdsa).

Cela a été l’occasion d’échanger sur la vision, la mission et les mécanismes de fonctionnement de ce fonds qui a été revu pour être en synergie avec les nouvelles orientations du secteur. Pour le ministre Dossouhoui, « le jour est enfin venu ! » L’opérationnalisation du Fnda à travers trois guichets devra permettre d’assurer la réalisation des investissements structurants, l’accès aux services non financiers et l’accès aux services financiers.

Pour Bonaventure Kouakannou, président du Conseil d’administration du Fnda, le Fonds est un instrument de promotion de l’investissement privé dans le secteur agricole en liaison avec les Agences territoriales de développement agricole (Atda). Il s’agit de financer et d’équiper des infrastructures d’intérêt général, permettant de créer un effet de levier pour le développement des filières agricoles et la sécurité alimentaire.

Le ministre Dossouhoui a expliqué que la finalité ici, est de disposer d’un mécanisme opérationnel de financement adapté au secteur agricole. Il s’agira ainsi, « par des subventions ciblées et des instruments financiers adaptés, d’orienter le financement privé vers des activités qui permettent une meilleure exploitation du potentiel agricole national, afin de contribuer à l’amélioration des revenus agricoles et à la sécurité alimentaire et nutritionnelle », fait-il, savoir.

Pour Bonaventure Kouakannou, le Fnda va soutenir les investissements qui permettent aux exploitants et entrepreneurs agricoles de démarrer et de consolider, d’étendre et de professionnaliser les activités de production, de transformation, de commercialisation des produits agricoles animaux et halieutiques. Selon lui, le lancement des activités du Fnda a été un cadre d’échanges entre les acteurs du secteur agricole, nationaux et étrangers, sur sa vision, sa mission et ses attributions dans la mise en œuvre du volet agricole de Bénin Révélé.

Gaston Dossouhoui s’en réjouit et salue les membres du Conseil d’administration et le directeur général du Fonds qui, selon lui, ont travaillé dans le silence et la discrétion avec beaucoup d’efficacité. « Le fruit de votre travail peut être présenté au public », leur a t-il lancé. Il a également remercié les organisations professionnelles agricoles et la société civile pour leur implication dans le résultat obtenu.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer