A la UneAgricultureEconomieGestion publiqueGestion publique 1Politique économiquePolitiques publiques

Gaston Dossouhoui présente la vision du gouvernement en matière agricole à Bantè

Le ministre  Gaston Dossouhoui a expliqué les programmes en cours et la vision du gouvernement au profit de Bantè. « Nous allons vous accompagner selon nos moyens ; ne vous fiez pas aux rumeurs », a-t-il indiqué ; avant de donner quelques conseils aux producteurs pour améliorer leurs rendements. « Le tout ne suffit pas d’attendre le gouvernement. Vous devez mettre en place une bonne organisation pour la production et l’écoulement de vos stocks. Si le gouvernement doit aménager votre périmètre rizicole et le rendre davantage viable, tout dépendra de votre organisation », incite le ministre.

Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche | Photo : L'INTEGRATION
Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche | Photo : L’INTEGRATION

(Bénin Révélé Mag) – En visite de terrain dans la vallée Zankoumando, à Gouka commune de Bantè, Gaston Dossouhoui, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, annonce : « vous aurez de mes nouvelles bientôt. Ainsi vous saurez que le gouvernement ne fait pas de promesses dans le vide ».

Le ministre Gaston Dossouhoui a expliqué les programmes en cours et la vision du gouvernement au profit de Bantè. « Nous allons vous accompagner selon nos moyens ; ne vous fiez pas aux rumeurs », a-t-il indiqué ; avant de donner quelques conseils aux producteurs pour améliorer leurs rendements. « Le tout ne suffit pas d’attendre le gouvernement. Vous devez mettre en place une bonne organisation pour la production et l’écoulement de vos stocks. Si le gouvernement doit aménager votre périmètre rizicole et le rendre davantage viable, tout dépendra de votre organisation », incite le ministre.

Il a constaté par lui-même ce 15 août 2018, les efforts des producteurs de riz et de soja. Ainsi, la riziculture a de beaux jours à Bantè. Les efforts du groupement Arikogbon dans l’arrondissement de Gouka en donnent l’assurance.

Sur un périmètre de plus de cinq hectares, des « femmes leaders », qui n’ont pas attendu de grands moyens avant de faire des merveilles en termes de production rizicole, se déploient pour contribuer à la sécurité alimentaire au Bénin.

Gaston Dossouhoui mentionne que « c’est un effort colossal qui est fait par ces braves femmes pour maîtriser l’environnement et arriver à se confectionner de petits casiers de riz à des niveaux divers d’aménagement ». Renchérissant son propos, il indique : « même si le riz est semé presqu’à la même date, les capacités financières individuelles ont démontré sur le périmètre les variations que nous avons observées en termes d’entretien, de fumure, et les chances d’avoir de bonnes récoltes ».

Il a par ailleurs expliqué la méthode du gouvernement pour accompagner les producteurs. Il déclare : « en choisissant la date du 15 août, jour de la montée de la Vierge Marie au ciel pour visiter les femmes leaders de Gouka, je voudrais prendre date avec elles ».

« En venant sur ce bas-fonds, je voudrais aussi donner la preuve que le gouvernement a choisi de faire une diversification agricole réelle et de donner à chaque commune son potentiel agricole nécessaire en vue d’un maximum de rendements et couvrir les besoins nationaux », lance Gaston Dossouhoui. Evoquant les capacités agricoles de la commune, il indique : « Bantè n’est pas fait pour produire du coton, mais la commune peut exceller dans la production du cajou, de l’igname, du riz, du maïs, etc. ».

« Nous manquons de tracteurs, de fourrage, d’aires de séchage, de bottes, de décortiqueuses, d’engrais… », a déclaré Yvette Agbalohoun, porte-parole des femmes leaders. La capitalisation agricole reste encore faible à Bantè. L’accès aux équipements agricoles, et les facilitations d’accès aux facteurs de production sont des demandes constantes. La visite du ministre vient à point nommé.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer