A la UneAgricultureEconomiePolitique économique

Gaston Dossouhoui prospecte les sites éligibles à la construction d’une usine de transformation de l’anacarde à Bantè

Cette visite au cours de laquelle Gaston Dossouhoui était accompagné des autorités communales, s’est faite dans le cadre du projet de construction dans cette localité, d’une usine de transformation de l’anacarde. La délégation ministérielle s’est rendue lors de cette descente, sur trois sites de la localité.

Tri des noix d’anacarde | Photo d’illustration

(Bénin Révélé Mag) – « Chaque régime a sa façon de faire. Le gouvernement du nouveau départ ne fait pas des promesses, mais réfléchit, analyse et agit. Je suis venu pour concrétiser une volonté affichée du président Patrice Talon », a dit Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, lors de sa visite de la commune de Bantè, le 15 août 2018.

Cette visite au cours de laquelle Gaston Dossouhoui était accompagné des autorités communales, s’est faite dans le cadre du projet de construction dans cette localité, d’une usine de transformation de l’anacarde. La délégation ministérielle s’est rendue lors de cette descente, sur trois sites de la localité.

Adjantè, environ 3 km de Bantè, Pira et Péhoudie environ 25 km chacun du centre-ville sont les trois sites parcourus par le ministre. Les terrains prospectés sont encore vierges, mais rivalisent d’atouts pour bénéficier du projet.

Il faut remarquer que Bantè s’illustre dans la production du maïs, de l’igname et de l’anacarde. En ce qui concerne l’anacarde, le gouvernement tient à faire d’elle une vedette. Le ministre Gaston Dossouhoui explique : « nous devons travailler pour transformer le cajou; nous sommes venus pour voir comment mettre en place des usines de transformation pour accompagner la production ».

Ce projet répond à la mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement. Sa réalisation n’a aucune connotation politique, avance-t-il pour taire les éventuelles divergences qui pourraient constituer des facteurs de blocages.

Au cours de sa mission de prospection, Gaston Dossouhoui est allé discuter avec les membres de l’Union communale des semenciers de Bantè. Il leur a expliqué l’enjeu de l’installation des usines de transformation dans la commune et les a incités à améliorer leur production. Pour le ministre, le moment est venu de revoir les paradigmes en matière de développement. Selon lui, « il est temps d’implanter les grandes unités de transformation pour inciter les productions à grande échelle ».

 Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer