A la UneEconomieEnergiesMatières premièresPolitique économique

Le gouvernement veut booster la production de la biomasse électricité au Bénin

Le projet Biomasse Electricité, « permettra tout au long des cinq ans de sa mise en œuvre, de chercher à lever des fonds conséquents auprès du secteur privé avec pour objectif la mise en place de quatre installations pilotes de gazéification dotées d’une capacité de génération totale de 4 MW ».

Ginette Mondongou Camara, représentante du Représentant Résident du Pnud au Bénin | Photo : @vnubenin

(Bénin Révélé Mag) – Armand Dakéhoun, directeur de cabinet du ministre de l’Energie, représentant son ministre, Dona Jean Claude Houssou, a officiellement inauguré le 12 décembre 2017 à Cotonou, les travaux de l’atelier d’échanges sur la promotion de la Biomasse électricité au Bénin. Cette cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence d’Amine Kaffo, directeur général de l’Energie du Bénin, de Ginette Mondongou Camara, représentante du Représentant Résident du Pnud au Bénin et d’autres acteurs et partenaires.

Selon le directeur général de l’Energie Amine Kaffo, qui est parallèlement coordonnateur du projet, ce projet qui bénéficie d’un financement du Fonds Mondial pour l’Environnement (FEM), du Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud), du Gouvernement Bénin et de la CEB, va permettre de « promouvoir la génération d’énergie grâce aux processus de gazéification de la biomasse afin d’approvisionner le réseau principal et/ou les mini-réseaux isolés à travers la mise en place d’un cadre politique, institutionnel, juridique et règlementaire pour la production d’électricité issue de la biomasse ».

Pour lui, le projet Biomasse Electricité, « permettra tout au long des cinq ans de sa mise en œuvre, de chercher à lever des fonds conséquents auprès du secteur privé avec pour objectif la mise en place de quatre installations pilotes de gazéification dotées d’une capacité de génération totale de 4 MW ».

Amine Kaffo affirme que ce projet va « encourager une approche intégrée concernant la promotion de techniques de gestion des sols, qui soit en cohérence avec la gestion environnementale de l’énergie et avec les besoins de développement. Il cherchera à éviter l’émission de 1.094.253 tonnes de CO2 sur les 15 ans à venir à travers des activités relatives à la gestion durable des terres et des forêts ».

La représentante du représentant Résident du Pnud au Bénin, Ginette Mondongou Camara, fait remarquer que le pays dépend en grande partie de l’extérieur pour satisfaire ses besoins en électricité, déclare que « le Bénin amorce une nouvelle phase de développement du secteur de l’énergie à travers la gazéification de la biomasse. Cette phase bien qu’étant une réponse aux enjeux climatiques, est surtout une contribution du Pnud à la solution  énergétique, conjointement associés au déficit énergétique et au faible développement des énergies renouvelables au Bénin ».

Ce projet a eu pour but, d’échanger sur les difficultés que connaissent les acteurs du secteur privé béninois dans l’implantation de sources d’énergies renouvelables, de collecter leurs avis, afin d’énoncer de solutions adéquates pour permettre qu’ils s’impliquent dans la mise en œuvre du Projet Biomasse Electricité.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close