A la UneArticles recommandésTIC et Télécoms

Huawei Technologies sélectionne 10 jeunes Béninois pour son programme « Graines du futur » 2018   

« Graines du futur » ou encore « Seeds for the future » est un programme innovant de l'opérateur chinois qui consiste à sélectionner dix (10) étudiants ou jeunes diplômés excellents en TIC pour un voyage d'immersion en Chine.

Huawei Technologies sélectionne 10 jeunes béninois pour son programme « Graines du futur » 2018
De gauche à droite, les ministres : Mme Marie Odile Attanasso, M. Aurélien Agbénonci et Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou.

(Bénin Révélé Mag) – Après les deux premières éditions qui ont permis à vingt (20) lauréats béninois de se former diverses technologies de l’information et de la communication (TIC), Huawei Technologies Bénin SA a tenu sa promesse en lançant le jeudi 12 juillet 2018 à Royal hôtel à Cotonou, la troisième édition de ce programme phare.

« Graines du futur » ou encore « Seeds for the future » est un programme innovant qui consiste à sélectionner dix (10) étudiants ou jeunes diplômés excellents en TIC. Ils ont de bons résultats et un bon niveau en langue anglaise. Ceci leur permet de faire un voyage d’études et d’immersion technologique en Chine. Le programme vise ainsi à doter le Bénin d’une pépinière de jeunes ingénieurs aptes à relever les défis inhérents au développement numérique.

Pour l’événement, trois ministres ont représenté le gouvernement du Bénin. Il s’agit de M. Aurélien Agbénonci, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Mme Marie Odile Attanasso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. La partie chinoise était représentée par Peng Jingtao, ambassadeur de Chine au Bénin et Philippe Wang, vice-président de Huawei International.

« Combler la fracture numérique et doter le Bénin d’ingénieurs fournisseurs de solutions TIC », Philippe Wang, Vice-président de Huawei International

En plantant le décor, le vice-président de Huawei International a précisé que l’ambition de sa firme est de faire du Bénin un pôle incontournable numérique d’ici 2021 : « Huawei International tient non seulement à combler la fracture numérique dans le domaine des TIC où tout évolue vite mais aussi l’entreprise veut doter du Bénin des ingénieurs compétents, compétitifs, créateurs, innovateurs et fournisseurs de solutions TIC ».

Peng Jingtao, ambassadeur de Chine près le Bénin a affirmé que la firme internationale Huawei est un bon exemple qui illustre le dynamisme de la Chine dans le domaine des TIC. « La Chine a formé plus de 30 000 élites africaines et représente le plus grand marché de télécommunications au monde», a-t-il précisé.

Des ambassadeurs qui honorent le Bénin

Quant à Aurélien Agbénonci, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, il s’est réjoui de cette opportunité que la Chine, à travers la firme Huawei International, offre à la jeunesse béninoise. « Je vous exhorte à être des ambassadeurs exemplaires, brillants et aptes à contribuer de manière efficace au développement économique de notre pays », a-t-il déclaré.

Huawei Technologies sélectionne 10 jeunes béninois pour son programme « Graines du futur 2018 »
De gauche à droite : Mme Marie Odile Attanasso, M. Aurélien Agbénonci, Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou, Peng Jingtao et Philippe Wang

En tant qu’organisatrice officielle de cette cérémonie de présentation des lauréats, Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou a tenu à féliciter le groupe Huawei pour sa contribution à l’expansion numérique au Bénin.  « Transformer la vie des béninois et des entreprises béninoises grâce à une économie numérique de référence ne peut se réaliser sans le renforcement des capacités des acteurs de l’écosystème du numérique », a-t-elle fait observer.

Elle a exprimé sa satisfaction pour la présence remarquable de quatre femmes parmi les 10 lauréats sélectionnés. Elle a invité les lauréats à l’éveil et à la curiosité.  « Chers lauréats, je vous invite à ne pas dormir sur vos lauriers », a-t-elle conseillé. « Vous devez redoubler d’ardeur au travail et prouver à vos camarades que vous avez effectivement mérité le titre de « Graines du Futur 2018 »… Puisse la graine de connaissance qui sera semée en vous germer en de luxuriants plants de savoir », a-t-elle ajouté. Elle a invité aussi les lauréats à être attentifs aux enseignements théoriques et pratiques qu’ils bénéficieront pendant leur formation en Chine.


La ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou a enfin salué les réformes engagées dans le secteur de l’éducation supérieur qui permettent de doter les étudiants de formation scientifique compétitive sur le marché de l’emploi.

L’édition de cette année a été disputée entre une cinquantaine de meilleurs étudiants TIC provenant de sept établissements d’enseignement supérieur du Bénin ayant dans leur curricula de formation, des filières débouchant sur les métiers du numérique. C’est au terme de cette sélection ardue que les dix (10) meilleurs étudiants ont été retenus pour bénéficier de ce programme de formation qui se tiendra du 16 au 27 juillet 2018 en Chine.

Une relève de qualité garantie

Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou a exhorté les 10 bénéficiaires de ce programme à honorer le Bénin. Elle leur a conseillé d’être proactifs en pensant d’ores et déjà à monter des projets communs. Elle a vivement insisté sur la nécessité pour eux de se mettre ensemble pour fédérer leurs connaissances et apporter leur pierre à la construction de l’édifice national, pour un Bénin prospère, fort et innovateur dans le domaine des TIC.

Faïzath Zoumarou, porte-parole des lauréats a remercié Huawei International pour cette heureuse opportunité.

Mme Marie Odile Attanasso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique est la marraine de cette promotion de jeunes futurs entrepreneurs TIC Béninois.

Le numérique c’est une véritable chance pour le Bénin de sortir du sous-développement. Huawei est un don du ciel car cette formation a changé ma vie. J’exhorte les jeunes à s’intéresser davantage aux TIC.Victorin Vianou, ancien bénéficiaire du programme 'Gaines du Futur'

Pour Victorin Vianou, ancien bénéficiaire issu de la deuxième promotion ayant séjourné du 5 au 20 Mai 2017 en Chine, cette formation est très importante. « Le numérique c’est une véritable chance pour le Bénin de sortir du sous-développement. Huawei est un don du ciel car cette formation a changé ma vie. J’exhorte les jeunes à s’intéresser davantage aux TIC », a-t-il affirmé.

Les dix lauréats ont reçu sur place leurs passeports contenant leur visa pour le séjour en Chine.

Par Ibrahim Ored’Ola Falola

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close