A la UneEnergies

Jacques Paradis, nouveau directeur général de la Sbee :« nous sommes là pour contribuer au développement du Bénin »

[Bénin Révélé Mag] – Les nouveaux responsables de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) étaient le 22 novembre 2019, face à la presse. Ils se sont ainsi exprimé sur le contrat de gestion de l’entreprise désormais sous sa responsabilité. De ce passage devant les hommes de médias, la nouvelle équipe dirigeante, dit vouloir imprimer à la société un certain nombre de valeurs qui la rendront performante et moderne.

Ces responsables sont prêts à accomplir la mission qui leur est assignée à travers le contrat de gestion qui les lie à l’État béninois pendant quatre ans, en faisant de la Sbee une société moderne et modèle, d’excellence mondiale. C’est leur vision pour mettre sur orbite cette entité en proie à divers maux. Il s’agira selon Jacques Paradis, directeur général de la société, à travers le mode de gouvernance de l’équipe en place d’imprimer aux acteurs au sein de l’entité un certain nombre de valeurs reposant sur le leadership participatif, la confiance, la responsabilité et l’engagement.

Fort de ce que l’État s’attend à une amélioration des performances de la société à travers la mise en place dudit contrat de gestion, conformément à la volonté de Patrice Talon, les responsables de la Sbee ont pris le pouls des différentes composantes de l’entreprise et s’attendent à réaliser son diagnostic dans les six prochains mois. Ils vont aussi proposer d’ici neuf mois un plan pour sa restructuration en vue d’améliorer ses performances.

« Ce que nous voulons, c’est de faire en sorte que les clients, après notre départ, soient satisfaits. Tout au long de notre mandat de quatre ans, nous allons faire énormément d’efforts pour la satisfaction des clients. Dans chacune des régions, nous allons travailler et faire en sorte que les directeurs régionaux soient en mesure de réaliser la mission à eux confiée. Il y a un virage important pour faire en sorte que ces directeurs régionaux aient les moyens de leurs objectifs, c’est-à-dire mettre à leur disposition pour les clients, les meilleurs produits aux meilleurs coûts. Une société performante, c’est une société dont les employés sont performants », défend Jacques Paradis.

Sylvie Patoine, directrice des Ressources humaines, assure, au regard de la volonté du chef de l’État de mettre en place une équipe expérimentée en vue de faire de la Sbee, une société moderne, que les dispositions sont prises pour que le développement des compétences soit une réalité au sein de la société. « Le développement des compétences fait partie de nos principaux objectifs car nous sommes là pour une période déterminée. Il faut, lorsque nous allons quitter, que les gens soient capables de faire le travail », note-t-elle.

Un accent est désormais mis sur la gestion du temps et des priorités. « Les bonnes personnes aux bonnes places », martèle-t-elle. Mieux, le directeur général estime qu’il faudra travailler avec des gens qui ont des compétences pour permettre à l’ensemble de la société d’être dynamique. « Nous sommes conscients du travail que nous avons à faire et nous sommes là pour contribuer au développement du Bénin », indique-t-il. De même, il rassure qu’aucun licenciement n’est envisagé au sein de l’entreprise dont ils ont désormais la charge de gestion.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close