A la UneBTP et InfrastructuresChantiers prioritairesEconomie

Jean-Claude Houssou constate avec satisfaction la bonne évolution des travaux de la centrale de Maria Gléta  

Jean-Claude Houssou fait savoir qu’outre les impacts directs qu’offre l’opportunité de ce projet aux entreprises sous-traitantes du Bénin, elles auront également la possibilité d’acquérir de compétences susceptibles de leur permettre de soumissionner à des marchés semblables à l’international.   

(Bénin Révélé Mag) – « Le gouvernement a voulu que ce soit une réelle opportunité, non seulement pour la population locale, mais aussi pour nos entreprises pour qu’elles puissent à travers ce projet grandir aussi pour être en capacité de soumissionner à l’adjudication d’autres projets et dans d’autres pays », a lancé Jean-Claude Houssou, ministre de l’Energie, le 27 septembre 2018, lors de sa visite sur le chantier de construction d’une centrale thermique de 120 Mégawatts à Maria Gléta.

Jean-Claude Houssou fait savoir qu’outre les impacts directs qu’offre l’opportunité de ce projet aux entreprises sous-traitantes du Bénin, elles auront également la possibilité d’acquérir de compétences susceptibles de leur permettre de soumissionner à des marchés semblables à l’international.

En effet, le ministre Houssou est allé constater l’évolution du chantier remis à l’entreprise danoise Bwsc et se dit, globalement satisfait de l’évolution du chantier. C’est que les travaux de construction de la centrale thermique de 120 Mégawatts à Maria Gléta vont bon train.

A la date du 26 septembre 2018, le chantier affiche un taux de réalisation de 60% contre un taux de livraison d’équipement sur le site de 80% et une exécution financière de 81%, selon Rimeric Tokoudagba, représentant de l’entreprise danoise Bwsc. Satisfait de cette performance, le ministre de l’énergie, affirme qu’à ce rythme, il est possible que le chantier soit livré avant l’échéance du premier semestre 2019.

Jean-Claude Houssou se félicite de ce que désormais, les actes suivent les mots. Réconforté par le niveau de réalisation, il signale que ce qui est en cours est une étape dans le programme d’augmentation des capacités de production énergétique du Bénin.

La centrale thermique est prévue pour être mise en service au premier semestre de l’année 2019, avec un coût de production avantageux. Le ministre a reconnu à l’ensemble des acteurs de ce projet, l’effort consenti pour le respect des instructions aux fins de garantir la qualité d’exécution, le suivi du planning et les retombées concrètes qui touchent l’environnement dans lequel se déroule la mise en œuvre du projet.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close