A la UneEconomieEnergiesPolitique économique

Jean-Claude Houssou décroche 53,5 milliards de F.Cfa de budget pour son ministère en 2019

Il en ressort des propos de Jean-Claude Houssou, que les crédits alloués au ministère de l’Energie pour le compte de l’année 2019 sont en régression de 4,5% environ par rapport à ceux de 2018.

Bénin Révélé Mag – Le budget du ministère de l’Energie a minutieusement été examiné par les députés membres de la commission budgétaire du parlement, en présence du patron de ce département ministériel, Jean-Claude Houssou. Ces parlementaires ont ainsi, avec l’étude de ce projet 2019, ainsi que celui du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, bouclé leurs travaux budgétaires, le 06 décembre 2018.

Il en ressort des propos de Jean-Claude Houssou, que les crédits alloués au ministère de l’Energie pour le compte de l’année 2019 sont en régression de 4,5% environ par rapport à ceux de 2018. Le budget 2019 est estimé à un montant de 53,5 milliards de F.Cfa. A en croire le ministre, cette baisse est surtout due à la scission en deux du ministère, le 27 octobre 2017, avec la création du ministère de l’Eau et des Mines en même temps que le ministère de l’Energie.

Selon Jean-Claude Houssou, le budget 2019 traduit la volonté du gouvernement de renforcer les axes phares mis en place depuis 2016 dans le secteur de l’énergie, inscrit au rang des priorités du Programme d’actions du gouvernement (Pag). L’une des grandes actions a été l’élaboration du plan de redressement du secteur de l’énergie qui accorde près de 10% de projets phares pour près de 760 milliards de F.Cfa avec quatre axes clés.

Le premier axe concerne l’augmentation de capacité de production énergétique à travers la construction notamment de la centrale de 120 mégawatts à Maria Gléta et dont les travaux sont à plus de 75% de réalisation physique pour près de 85% de réalisation financière. Il est prévu la construction d’une deuxième centrale de 120 Mw, dont les travaux vont démarrer au plus tard le deuxième trimestre de 2019.

Le ministre fait savoir que tous ces projets viendront renforcer les actions de réhabilitation dans le secteur énergétique que le gouvernement a entreprises et rendues opérationnelles aujourd’hui à Porto-Novo, Parakou, Natitingou pour près de 350 Mw. Et pour aller plus loin, le gouvernement a décidé de mettre en place un mix énergétique responsable pour permettre au Bénin d’avoir de l’énergie renouvelable à côté du thermique.

« C’est une première dans notre pays et qui va nous permettre à l’horizon 2021-2022 d’avoir une capacité installée dans notre pays autour de 400 Mw, c’est-à-dire largement au-dessus de ce dont on a besoin aujourd’hui et qui nous permet d’entrer déjà en anticipation », se réjouit Jean-Claude Houssou. Il n’a pas manqué de donner les détails sur le troisième projet phare du gouvernement, la restructuration de la Société béninoise de l’énergie électrique à travers la réalisation d’un certain nombre de réformes.

Par Laurent Adjovi, Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close