Articles recommandésPolitique économiquePolitiques publiques

La BAD va ouvrir un bureau au Bénin pour un meilleur suivi de sa stratégie d’intervention 2017-2021

(Bénin Révélé Mag) – Pour mieux suivre la mise en œuvre de sa stratégie d’intervention des cinq prochaines années orientée vers le développement économique et sociale du Bénin, la Banque Africaine de Développement envisage d’ouvrir bientôt, un bureau national au Bénin.

En effet, c’est le 11 octobre 2017 à Abidjan, que le conseil d’administration de la BAD a validé ladite stratégie articulée autour de deux piliers principaux à savoir : le renforcement des infrastructures qui soutiennent la compétitivité et l’intégration régionale au Bénin et le développement de l’agro-industrie et des chaînes de valeurs agricoles.

Pour le premier, il concerne surtout les infrastructures de transport et d’énergie. Par ce soutien, la BAD a pour objectif, de construire des ouvrages qui permettront le désenclavement des zones de production agricole pour renforcer les échanges commerciaux dans la sous-région ouest-africaine. Il sera également question pour l’institution financière panafricaine, d’encourager la promotion des énergies renouvelables en accompagnant par des solutions hors réseaux, l’électrification rurale au Bénin, afin de favoriser l’accès à l’énergie pour tous.

Quant au second pilier, qui s’intéresse le développement de l’agro-industrie et les chaînes de valeurs agricoles. Il s’agit pour la BAD de soutenir l’investissement dans le secteur agricole et dans l’agrobusiness béninois. Il est aussi question de contribuer au développement de l’entrepreneuriat et de compétences au niveau des jeunes. Ce second pilier a également pour but d’améliorer le climat des affaires au Bénin afin que le secteur privé puisse s’impliquer davantage dans le développement du pays.

Cette nouvelle laisse déjà présager que cette présence physique de l’institution financière panafricaine pourra permettre au secteur privé béninois, de bénéficier des opportunités qu’offre la BAD. Car, comme le pense la BAD elle-même, le soutien à l’entrepreneuriat dans la transformation des produits agricoles et la transition vers le secteur formel notamment peuvent contribuer à l’industrialisation de l’économie et permettre d’assurer une croissance durable et plus inclusive.

Il faut noter que selon les chiffres de la BAD, en 2016, la croissance économique du Bénin a ralenti, passant de 5.2 % en 2015 à 4.0 % selon leurs estimations, principalement à cause du contexte électoral et de la croissance plus faible au Nigéria. Les années 2017 et 2018 devraient connaître une reprise de la croissance avec des taux attendus de 5.5 % et 6.2 % respectivement, en raison de la mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement 2016-21 qui prévoit un doublement du taux d’investissement sur la période.

 Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close