A la UneBanques et FinancesEconomie

La Banque mondiale octroie 22 milliards de F.Cfa de crédit au Bénin

L’institution financière s’est engagée à intervenir en deux phases dans l’appui des politiques de développement axées sur la réforme budgétaire et la croissance.

Pierre Laporte, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin / REPUBLIC OF TOGO

(Bénin Révélé Mag) – La Banque mondiale a approuvé un crédit de l’Association internationale de développement (Ida) d’un montant de 22 milliards de F.Cfa environ en faveur du Bénin, a-t-on appris ce 28 novembre 2017, d’un communiqué de presse de la Banque mondiale. Ce soutien financier vise à soutenir les efforts déployés par les autorités béninoises, pour assurer la viabilité des finances publiques et promouvoir la croissance économique. Ce nouveau programme d’appui budgétaire est en conformité avec le Programme d’actions du gouvernement (Pag) béninois, dont les trois piliers consistent à consolider la démocratie et la gouvernance, à engager la transformation structurelle de l’économie et à améliorer les conditions de vie des populations.

L’institution financière s’est engagée à intervenir en deux phases dans l’appui des politiques de développement axées sur la réforme budgétaire et la croissance. Alors, le présent financement, qui sera versé en une tranche, obéit à la première phase de ces deux opérations. Cette intervention ambitionne d’appuyer le programme de réformes du gouvernement béninois. Selon l’institution de Bretton woods, elle permettra de favoriser la stabilité macroéconomique en soutenant la mise en œuvre de réformes destinées à renforcer la gestion des finances publiques d’une part, et de stimuler la croissance économique grâce à des mesures portant sur l’accroissement de la productivité et de la compétitivité agricoles, ainsi que sur la consolidation de la viabilité financière et de la capacité de production du secteur électrique, d’autre part.

Selon le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin, Pierre Laporte, « cette opération à l’appui des politiques de développement arrive au moment opportun pour le Bénin : le pays affiche en effet des perspectives de croissance positives à moyen terme, à la faveur de la vigueur constante de la production agricole et du niveau soutenu de l’investissement public et privé, conjugués à la ferme résolution du gouvernement de dégager une marge de manœuvre budgétaire et d’améliorer l’efficacité de la dépense publique ».

Le communiqué fait observer que l’avantage comparatif du Bénin dans l’agriculture est encore largement inexploité, alors que l’instabilité de l’approvisionnement électrique est une entrave majeure à l’expansion du secteur privé, à la lutte contre l’économie informelle et à la hausse de la productivité. Pour y remédier, le nouveau programme s’attachera à améliorer le cadre de gouvernance du secteur agricole et à renforcer la viabilité financière du secteur de l’électricité, tout en favorisant la participation du secteur privé afin d’accroître la capacité de production électrique, notamment en développant les énergies renouvelables.

Les principales réformes convenues dans le cadre de cette opération contribueront à : i) améliorer la transparence et le respect des obligations fiscales afin d’accroître la mobilisation des ressources nationales ; ii) augmenter l’efficacité des dépenses publiques afin de créer de l’espace budgétaire ; iii) promouvoir le développement des filières agricoles, la qualité des produits agricoles et l’accès aux financements dans l’agriculture afin d’augmenter la productivité et la compétitivité de ce secteur ; et iv) renforcer la viabilité financière et la capacité de production du secteur électrique.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close