A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

La fécondité est élevée au Bénin avec environ 5,7 enfants par femme

L’Insae a rendu publics les résultats préliminaires de la cinquième enquête démographique et de santé, une vaste opération à périodicité quinquennale.

Laurent Hounsa, directeur général de l’Insae | Photo : Quotidien Le Matinal

(Bénin Révélé Mag) – 71% des Béninois consomment de l’eau provenant d’une source améliorée et 87% utilisent des installations sanitaires non améliorées. La fécondité demeure encore élevée au Bénin avec 5,7 enfants par femme. 16% des femmes de 15 à 49 ans, en union, utilisent une méthode contraceptive dont 12% optent pour une méthode de contraception moderne, traduisant une nette augmentation comparativement aux années antérieures. La mortalité infantile est passée de 89% en 2001 à 55% en 2017-2018 et la mortalité juvénile de 78% à 44%. Ce sont là, quelques statistiques avancées le 06 septembre 2018 à Cotonou, par l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insae).

En effet, l’enquête démographique et de santé au Bénin (Edsb-v) 2017-2018 a rendu ses résultats. L’Insae a rendu publics les résultats préliminaires de la cinquième enquête démographique et de santé, une vaste opération à périodicité quinquennale. La présentation des conclusions a été faite, en présence d’Abdoulaye Bio Tchané, le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, de Benjamin Hounkpatin, le ministre de la Santé, et de Marie-Odile Attanasso, la ministre de l’Enseignement supérieur, ainsi que des partenaires techniques et financiers.

L’enquête a porté sur tout le Bénin et des échantillons de milliers de ménages. Abdoulaye Bio Tchané a rappelé que la collecte des données a eu lieu du 06 novembre 2017 au 28 février 2018 sur un échantillon de 14 435 ménages dont 6892 en milieu urbain et 7543 en milieu rural avec un taux de réponse évalué à 99%.

Laurent Hounsa, directeur général de l’Insae, satisfait de l’opération, a fait savoir que la réalisation de cette enquête qui en est à sa cinquième édition s’inscrit dans le dispositif permanent de collecte de données auprès des ménages.

Les résultats préliminaires issus du traitement des données retracent les conditions de vie, le taux de fécondité, la prévalence contraceptive, le taux de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans, la santé de la reproduction, la santé des enfants, le paludisme, la connaissance du Vih, etc. Le tout est compilé dans un document qui servira de base de données actualisées des indicateurs sociodémographiques et sanitaires utiles aux décideurs, chercheurs et partenaires au développement pour l’évaluation et le suivi des programmes et politiques de développement.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close