A la UneAgriculture

La fondation Mathieu Kérékou renforce les capacités des producteurs agricoles

[Bénin Révélé Mag] – Les producteurs agricoles des communes de Ouidah, Kpomassè, Abomey-Calavi, et Sô-Ava ont participé à un atelier de renforcement de leurs capacités sur les procédures d’accès aux intrants agricoles et aux services assurantiels. C’est à travers une formation organisée par le programme « Investissement financé sur engagement personnel » (Ifep) de la fondation Mathieu Kérékou, samedi 21 septembre 2019 à Cotonou.

En effet, cette formation a pour objectif de permettre aux participants d’avoir une meilleure maitrise des procédures adoptées et un accès aux intrants dans le cadre des actions prévues dans les communes concernées.

Selon Rhoda Adjaoké, directrice exécutive de l’Organisation non gouvernementale équilibre d’Afrique, on ne peut pas parler des Objectifs de développement durable sans une formation de base. Elle souligne qu’une formation dans le domaine agricole revêt une importance capitale et permet de créer les conditions d’une collaboration très étroite avec les opérateurs privés fournisseurs d’intrants agricoles, les institutions financières ainsi que les autres partenaires au développement.

Elle ajouté qu’« aujourd’hui, on ne peut pas parler de la durabilité sans évoquer les techniques durables. Donc, les techniques culturales ont été prises en compte parce que les gens doivent respecter l’environnement. Désormais, nos producteurs sont aguerris et savent ce qu’il faut utiliser pour respecter les consommateurs ».

Ali Houdou, secrétaire de la fondation Mathieu Kérékou, indique que la formation se présente comme une contribution à l’émergence d’un agriculteur moderne capable de se positionner dans l’économie mondiale.

Il note que cette contribution à l’émergence de l’agriculteur ne peut se faire sans une formation et qu’il fallait que le producteur d’aujourd’hui soit en relation avec le reste du monde non seulement pour connaitre l’évolution des techniques de production, des prix de vente des produits agricoles mais aussi pour connaitre ses droits et devoirs dans la société. A la fin de cette formation poursuit-il, les producteurs seront mis en contact avec les prestataires de services qui vont les accompagner afin qu’ils aient les intrants dans de bonnes conditions.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer