A la UneGestion publiquePolitiques publiques

La lutte contre le chômage se concrétise avec le lancement du Ppeej

Sous la houlette de Madame la ministre Adidjatou Mathyrs, Ministre du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales, de concert avec le représentant du Programme des nations Unies pour le Développement (Pnud) au Bénin, Siaka Coulibaly, le gouvernement du président Talon, qui s’est résolu entre autre à vaincre le chômage, a lancé le 19 octobre 2017 à Azalaï hôtel à Cotonou, le Projet de promotion de l’employabilité et de l’entrepreneuriat des jeunes (Ppeej).

Adidjatou Mathyrs, Ministre du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales | Photo d’archives

(Bénin Révélé Mag) – Le lancement de cette initiative, motivée par l’ambition d’inverser la courbe du chômage au Bénin prévoit de créer cinq cent mille emplois d’ici l’horizon 2021. C’est en tout cas la consistante promesse faite par le chef de l’État, Patrice Talon, à ses concitoyens.

Avec le lancement de ce Projet de promotion de l’employabilité et de l’entrepreneuriat des jeunes, l’objectif qui est celui de réduire de manière considérable le chômage des jeunes au Bénin, se traduit dans les actes. Ce seront en effet, plus de 4 000 Béninois qui seront considérés par ce projet entièrement financé par le Programme des nations unies pour le développement.

D’un coût global d’un peu plus de 222 millions de F.Cfa, le projet ambitionne de permettre aux entreprises nationales, « très petites entreprises » et « petites et moyennes entreprises » de bénéficier des opportunités qui vont être générées par le plan d’action gouvernementale. Très heureuse de le lancer, la ministre de la fonction publique et des affaires sociales a tenu à signifier que le Ppeej consolidera les capacités des bénéficiaires, dans la réalisation des investissements et activités du plan d’action du gouvernement (Pag), et contribuera à améliorer leurs compétences dans les filières porteuses d’emplois typiques du Pag.

Adidjatou Mathys a précisé qu’ : « à terme, ce projet permettra de créer des emplois décents et des revenus durables pour les jeunes engagés dans les très petites entreprises et moyennes entreprises ». Les secteurs les plus intéressants sont ceux à fort potentiel d’emplois tels que les métiers du bâtiment, de l’agro-business, du tourisme et le numérique.

Siaka Coulibaly, le Représentant résident du Pnud, révèlera quant à lui que « les chômeurs béninois ont de plus en plus de difficultés à obtenir leurs premières expériences professionnelles car la part des primo-demandeurs d’emploi s’est accrue entre 2002 et 2013, en passant de 56% à 70,8% de la population des sans-emplois ». Pour lui, ce projet est à sa phase pilote, l’idée de cette étape étant d’outiller les jeunes sur les opportunités d’emploi. Il a aussi mentionné que le Ppeej sera construit sur les acquis des projets existants.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close