A la UneGestion publiqueGestion publique 1

L’ambassade de Chine construit et offre une école, clé à main, au Bénin

Selon le ministre Aurélien Agbénonci, qui s’est félicité de ce geste, l’école, c’est la priorité des priorités.

L’Ambassadeur DIAO Mingsheng remet symbolique un ordinateur portatif au Ministre Aurélien AGBENONCI / Photo : diplomatie.gouv.bj / Illustration

(Bénin Révélé Mag) – En présence de Marie-Odile Attanasso, ministre de l’Enseignement supérieur et de Recherche scientifique, Mahougnon Kakpo, ministre des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Aurélien Agbénonci, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, a reçu des mains de Mingsheng Diao, ambassadeur de la Chine au Bénin, le 03 février 2018, les clés de l’école de l’amitié sino-béninoise, construite par l’empire du milieu, sur le domaine de l’école primaire publique Ewé Condji de Grand-Popo.

Selon le ministre Aurélien Agbénonci, qui s’est félicité de ce geste, l’école, c’est la priorité des priorités. Pour le diplomate béninois, qui met en exergue la place de l’instruction dans la vie d’une nation, « une mauvaise formation donne de mauvais citoyens ; une absence de formation donne des citoyens qui ne peuvent être utiles à leur pays ». Il souligne que les plus grandes difficultés du pays ont rapport à l’éducation.

Aurélien Agbénonci voit ainsi dans le geste de l’ambassade de Chine, une action qui rejoint la vision du gouvernement, notamment celle de sa volonté de redresser le Bénin par l’éducation. Il convie alors les populations à prendre soin de cette école gracieusement mise à leur disposition par l’ambassade de Chine, soutenue par la société chinoise Huawei pour l’équipement informatique.

Présent à cette cérémonie de remise de clés, Anani Hlondji, maire de Grand-Popo, a dit sa joie, quant au choix porté sur sa commune, pour abriter cette école. Pour le magistrat municipal, elle répond aux attentes des populations et vient ainsi, combler un vide. Elle contribue à régler le problème de l’orientation des jeunes vers les métiers d’avenir. Il a dit son engagement et celui de ses administrés, à contribuer à son entretien et à son rayonnement.

Mingsheng Diao, quant à lui, a rassuré qu’il entend travailler au renforcement des relations entre les deux pays. Il a informé concernant le don, qu’il s’agit d’une école d’excellence. Elle est composée de quatre modules est construite en matériaux modernes et équipée en matériel informatique, aussi bien pour les apprenants que pour les enseignants. « C’est le fruit des relations d’amitié entre le Bénin et la Chine ».

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer