A la UneAgriculture

L’Apiex et le groupe américain Agco s’associent pour la transformation du secteur agricole du Bénin

[Bénin Révélé Mag] – Dans le cadre du projet d’installation au Bénin d’un parc agricole appelé « Agri-Park », un accord a été signé le 24 septembre 2019, à Cotonou, entre l’Agence de promotion des investissements et des exportations (Apiex) et le groupe américain Agco, sous l’égide d’une délégation gouvernementale conduite par Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat, chargé du Plan et du Développement, et constitué entre autre de Gaston Cossi Dossouhoui ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, et de Modeste Kérékou, ministre en charge des Petites et moyennes entreprises.

L’objectif de cet accord est de contribuer à la transformation du secteur agricole du Bénin. Car, il faut le dire, le Bénin entend transformer son secteur agricole avec la création de centres de services agricoles, la création de zones économiques spéciales liées à la transformation des produits agricoles et mécaniser son agriculture. C’est ainsi qu’il a fait appel au groupe américain Agco.

Abdoulaye Bio Tchané souligne que « le projet Agri-Park est en cohérence avec l’ambition du gouvernement ». Car, son intérêt réside dans l’installation au Bénin d’un dispositif innovant de production agricole en réseau. Celui-ci associe le développement des infrastructures, le traitement de produits, le marketing, la formation des agriculteurs et les autres services nécessaires à la production agricole.

Les procédures enclenchées avec l’Apiex à cet effet ont abouti à l’installation au Bénin d’un parc agricole de 5000 hectares dénommé « Agri-Park ». La signature d’accord relatif à ce projet s’est déroulée entre Laurent Gangbès, directeur général de l’Apiex, et Gary Collar, vice-président du groupe américain Agco, chargé de l’Asie Pacifique et l’Afrique.

En signant cet accord, Laurent Gangbès a rappelé que les démarches dans le cadre de ce projet avec le groupe américain ont commencé depuis neuf mois. Le directeur général de l’Apiex se réjouit de la signature de l’accord avant d’affirmer que lorsqu’il y a une volonté, il y a un chemin. Le projet « Agri-Park » est selon lui, une opportunité pour le Bénin.  

« Nous sommes extrêmement heureux d’être accompagnés dans cette initiative par l’Apiex et son directeur général », confesse Gary Collar. Pour le vice-président du groupe américain Agco, chargé de l’Asie Pacifique et l’Afrique, le projet Agri-Park au Bénin, a la capacité de modifier les perspectives de développement agricole et économique de la région.

Gary Collar ajoute que la première priorité aux côtés de l’Apiex, est d’obtenir un financement pour mener à bien ce projet. Et à cet effet, les experts travaillent ensemble pour faire en sorte qu’un partenaire financier de premier ordre soit disposé à travailler main dans la main avec les partenaires techniques, souligne-t-il.

Des partenaires stratégiques qui incluront des entités privées et gouvernementales expertes dans l’agro science ; la gestion d’une exploitation agricole ; la mécanisation et la formation économique pour les équipes et les familles ; le développement communautaire ; la gestion de l’infrastructure et de la logistique ; puis la santé-sécurité et gestion de l’environnement.   

Gary Collar dit être fier que le projet « Agri-Park » réponde bien aux besoins de développement responsable et durable de l’agriculture béninoise. C’est pourquoi, il se dit très optimiste au regard de ce partenariat avec l’Apiex, qui contribuera à transformer l’économie et les perspectives agricoles du Bénin, en impliquant les citoyens.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close