A la UneGestion publiquePolitiques publiquesSociété

L’Autorité nationale de lutte contre la corruption sensibilise

Jean-Baptiste Elias, président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) / Photo : aCotonou

(Bénin Révélé Mag) – Pour éradiquer la corruption au Bénin, l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) a organisé à Cotonou, dans la salle de conférence de l’Institution, une rencontre pour échanger avec la presse. Cette conférence visait à présenter aux professionnels de médias, le planning de ses activités sur l’étendue du territoire béninois, contrairement aux éditions antérieures, pendant lesquelles toutes les activités se déroulaient à Cotonou.

La conférence de presse ambitionne aussi à sensibiliser les populations sur la loi 2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption. Elle a été donnée ce 29 novembre 2017, dans une logique de préparation de la journée nationale de lutte contre la corruption, prévue pour le 08 décembre 2017.

En compagnie de ses collègues de l’autorité et en présence du Front des organisations nationales de lutte contre la corruption (Fonac), ainsi que d’autres organisations de la Société civile comme Social Watch-Bénin, Alcrer Ong, Nouvelle éthique, tous impliqués dans cette sensibilisation, le président de l’Anlc, Jean-Baptiste Elias a signalé que «pour la particularité de cette 12ème édition, nous avons décidé d’aller au contact des populations afin qu’elles prennent leur part de responsabilités dans cette lutte».

A cet effet, 19 équipes ont été constituées. Elles sont composées de deux personnes par équipe, apte à la communication et à la sensibilisation. Elles sont mises sur pied pour une mission qui va se dérouler du 4 au 7 décembre 2017, dans tous les 22 ministères et les 77 communes du pays. La sensibilisation est prévue pour s’achever le 8 décembre 2017 dans les chefs-lieux des départements. Il va aussi s’agir d’informer les Béninois sur l’importance de déclarer de patrimoine, les personnes astreintes à cette obligation et les sanctions en cas de violation des dispositions en vigueur, a indiqué Jean-Baptiste Elias.

Ainsi, l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) prépare des actions de sensibilisation de la population sur la lutte contre la corruption au Bénin. Il s’agit selon, l’institution, de vulgariser par la même occasion, la loi 2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer