A la UneEconomiePolitique économique

Le Bénin et le Niger s’accordent pour la construction d’un oléoduc reliant les deux pays

Selon les négociations et études au cœur des échanges, parvenir à la construction d’un oléoduc qui relie le champs pétrolifères d’Agadem au Port autonome de Cotonou. Accord paraphé entre les ministres nigérien du Pétrole Foumakoye GADO et béninois des Mines, Samou Séidou ADAMBI.

Séidou Adambi, ministre de l’Eau et des Mines | Photo : Benin Web TV

(Bénin Révélé Mag) – La construction d’un oléoduc pour transporter le pétrole brut du Niger au Port Autonome de Cotonou. C’est un ambitieux projet que nourrissent les autorités du Bénin et celles du Niger, qui ont procédé à la signature d’un accord de construction d’un Oléoduc reliant le Niger et le Bénin, le 23 janvier 2019.

Selon les négociations et études au cœur des échanges, parvenir à la construction d’un oléoduc qui relie le champs pétrolifères d’Agadem au Port autonome de Cotonou. Accord paraphé entre les ministres nigérien du Pétrole Foumakoye GADO et béninois des Mines, Samou Séidou ADAMBI.

Ce protocole d’accord, selon le ministre nigérien du Pétrole, devra être suivi de l’approbation par les parties impliquées dans l’étude de faisabilité et la création d’une société de transport pour accélérer la  construction de l’oléoduc.

Grâce à un contrat d’exploitation signé avec la China national petroleum corporation (CNPC), le Niger produit le pétrole depuis 2011. Mais, les autorités du pays comptent augmenter la production qui stagne actuellement à 20 000 barils par jour. Un nouveau puits de pétrole découvert récemment sera mis en exploitation toujours par la China national petroleum corporation. Ceci afin de permettre au Niger d’atteindre un pourcentage de production globale d’au moins de 110 000 barils de pétrole brut par jour.

L’enthousiasme des deux pays

La construction de l’oléoduc permettra l’acheminement rapide du pétrole brut d’Agadem vers les navires pétroliers aux larges du Port Autonome de Cotonou et rendra la production nigérienne plus compétitive sur le marché mondial. D’où l’enthousiasme des responsables des deux pays à voir le projet se concrétiser le plus tôt possible. Mais pour l’instant, les caractéristiques de l’oléoduc ne sont pas encore précisées ainsi que le coût réel du projet.

Il faut rappeler que le Niger a déjà signé un accord de construction d’un oléoduc entre le champ pétrolifère d’Agadem vers le Cameroun via la république du TCHAD.

Signalons pour finir que la République du Niger et celle du Bénin poursuivent leur coopération séculaire dans maints domaines. Le Bénin reste un grand allié et partenaire du Niger en ce qui concerne ses exportations.

Par Ghislain Todédji ADOHO

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close