A la UneGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Le Bénin recense les pauvres extrêmes et non extrêmes pour qu’ils bénéficient d’une assurance maladie

D’après les statistiques de l’Insae, il existe environ 375 000 ménages pauvres extrêmes et 321 000 ménages pauvres non extrêmes au Bénin. De manière générale, près de 90% de la population béninoise ne bénéficie pas d’un mécanisme public de protection sociale, précise le coordonnateur de l’Unité de coordination du projet Arch (Ucp-Arch), Venant Quenum.

C’est le message rassurant qu’est venue porter Bintou Chabi Adam Taro, la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, aux pensionnaires des centres de promotion sociale et autres centres d’accueil d’orphelins et de handicapés lors de sa tournée dans les départements de l’Atacora et de la Donga, les 09 et 10 mars 2018. / Photo : Agence Bénin Presse
Bintou Chabi Adam Taro, la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, lors de sa tournée dans les départements de l’Atacora et de la Donga, les 09 et 10 mars 2018. / Photo : Agence Bénin Presse

(Bénin Révélé Mag) – Les opérations d’identification et d’enrôlement des bénéficiaires du projet Assurance maladie pour le renforcement du capital humain, en abrégé ARCH, ont commencé ce 10 avril 2018 à Cotonou au Bénin. Le lancement du processus de recensement a été effectué par le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané, en présence de son homologue des Affaires sociales et de la Microfinance, Bintou Chabi Adam Taro.

D’après les statistiques de l’Insae, il existe environ 375 000 ménages pauvres extrêmes et 321 000 ménages pauvres non extrêmes au Bénin.  De manière générale, près de 90% de la population béninoise ne bénéficie pas d’un mécanisme public de protection sociale, précise le coordonnateur de l’Unité de coordination du projet Arch (Ucp-Arch), Venant Quenum. Ces opérations d’identification permettront donc au gouvernement de déterminer de façon précise les personnes concernées par le projet Arch. Ainsi, le gouvernement disposera des données plus fiables et un profil clair des potentiels bénéficiaires qui seront catégorisés dans le registre unique des bénéficiaires des programmes sociaux du Bénin.

Le président Talon informé Minute by Minute

D’après le ministre Abdoulaye Bio Tchané, il est question de mettre en œuvre tous les moyens techniques et humains pour limiter les erreurs d’inclusion ou d’exclusion au moment des opérations d’identification. Aussi, précise-t-il, un projet de loi relative à l’Arch sera bientôt présenté à l’Assemblée nationale. Il faut relever qu’au plan réglementaire, les textes qui autorisent le ciblage des pauvres existent déjà. Avec le dépôt de ce projet de loi, il s’agira de créer l’environnement légal.

Abdoulaye Bio Tchané précise que l’expérience des acteurs et le niveau de préparation des opérations d’identification et d’enrôlement des pauvres sont rassurants pour espérer des résultats probants. Car, de l’avis de la ministre en charge des Affaires sociales et de la Microfinance, Bintou Chabi Adam Taro, le processus a été minutieusement préparé sous sa supervision avec des comptes rendus réguliers adressés au président de la République, Patrice Talon.

Il faut dire que le président Patrice Talon, dans son PAG, s’est engagé à assurer une protection sociale plus fiable et plus durable ciblée aux couches vulnérables et plus défavorisées. L’Arch offrira donc quatre services de protection sociale aux acteurs démunis du secteur informel, aux retraités, aux agriculteurs, commerçants, transporteurs ou encore artisans du secteur informel : l’assurance maladie pour toute la population, la formation aux plus démunis de l’informel, le crédit aux plus démunis du même secteur et l’assurance retraite aux agriculteurs, commerçants, transporteurs, artisans et artistes de l’informel. C’est l’Agence nationale de protection sociale dont la création est en cours qui offrira ces services.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close