A la UneEconomieGestion publiqueGestion publique 1Politique économiquePolitiques publiques

Le Bénin veut acquérir un progiciel de gestion des ressources humaines et de la paie

Lors du conseil des ministres du 13 février 2019, il a été demandé aux ministres en charge de la Gestion des Ressources humaines et de la Paie de poursuivre les négociations pour la mise en œuvre effective du Système intégré de Gestion des Ressources humaines et de la Paie (SIGRHP)  dans le cadre du 11ème FED.

(Bénin Révélé Mag) – Progressivement, le gouvernement du Nouveau Départ prend des mesures pour gagner le pari d’une meilleure transparence dans la gestion du personnel et la carrière.

Lors du conseil des ministres du 13 février 2019, il a été demandé aux ministres en charge de la Gestion des Ressources humaines et de la Paie de poursuivre les négociations pour la mise en œuvre effective du Système intégré de Gestion des Ressources humaines et de la Paie (SIGRHP)  dans le cadre du 11ème FED.

Il leur a été demandé, dans un souci d’optimisation, l’acquisition d’un progiciel avec une option de déconcentration de la gestion des ressources humaines au profit des services centraux des ministères sectoriels.

C’est en effet depuis Octobre 2017 que le Gouvernement du Nouveau départ a engagé, avec le soutien de l’Union européenne, l’étude de faisabilité pour la conception d’un système intégré de gestion des ressources humaines et de la paie en vue du renforcement du système des finances publiques.

Cette étude, déclinée en cinq volets, vise à appréhender la gestion des ressources humaines de l’Etat et des finances publiques dans leur globalité. Il s’agit aussi de  proposer des options de mise en place d’un système intégré. Des résultats du volet 1 de cette étude relative à la gestion des ressources humaines et de la paie, il ressort que l’informatisation de ce système de gestion s’appuie sur des logiciels sans une coordination et une intégration des services concernés. D’où la recommandation du conseil des ministres d’acquérir un progiciel avec une option de déconcentration.

Il est important de mentionner que Patrice Talon qui s’était déjà engagé à la dématérialisation des services publics a déjà à son compteur la dématérialisation des actes administratifs d’avancement et de la fiche de paie. Avec cette décision du conseil des ministres, la mue de la gestion des personnels de l’Etat se poursuit et le gouvernement béninois reste déterminé à moderniser l’administration dans tous ses compartiments.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close