A la UneEconomiePolitique économique

Le budget 2019 du parlement s’élève à plus de 17 milliards de F.Cfa, soit une évolution de 28,04%

En effet, après plusieurs reports sur fond de vives controverses, les honorables députés ont fini par approuver le dossier le 24 septembre 2018, qui connaît une augmentation de 3 941 954 578 F.Cfa, soit un taux de 28,04%.

(Bénin Révélé Mag) – 28,04%, c’est le taux d’accroissement que connaît le projet de budget de l’Assemblée nationale pour la gestion 2019, qu’ont adopté par les parlementaires le 24 septembre 2018. Ainsi, ledit projet de budget s’élève au montant de 17 998 397 169 F.Cfa contre 14 056 442 591 F.Cfa en 2018.

En effet, après plusieurs reports sur fond de vives controverses, les honorables députés ont fini par approuver le dossier le 24 septembre 2018, qui connaît une augmentation de 3 941 954 578 F.Cfa, soit un taux de 28,04%.

Le projet de budget, dans sa version révisée, a finalement été examiné sans débat le 24 septembre, par le président de la Commission chargée des finances. Ce qu’on peut dire de ce projet de budget, ce que les dépenses réparties sont passées de 10 271 292 591 F.Cfa en 2018 à 13 242 323 169 F.Cfa en 2019, soit une augmentation de 2 971 030 578 F.Cfa correspondant à un taux de 28,93%.

Ces dépenses réparties prennent en compte celles du personnel et les achats de biens et services pour un montant respectivement de 10 197 471 274 F.Cfa et 3 044 851 895 F.Cfa. Les dépenses non réparties sont évaluées à la somme de 3 279 499 000 en 2019 F Cfa contre 2 482 500 000 F.Cfa en 2018, soit une augmentation de 796 999 000 F.Cfa correspondant à un taux de 32,10%.

Elles comprennent les achats de biens et services établis à 3 014 499 000 F.Cfa contre 2 182 500 000 F.Cfa en 2018 d’une part, et les autres transferts courants qui s’élèvent à 265 millions de F.Cfa contre 300 millions en 2018 d’autre part. En ce qui concerne les équipements socio-administratifs, un crédit de 1 476 576 000 F.Cfa est inscrit en 2019 contre 1 302 650 000 F.Cfa en 2018.

Ce nouveau budget prend en compte des observations de la Commission chargée des finances qui a recommandé la réduction substantielle de l’avant-projet de budget de 27 987 186 403 F.Cfa élaboré au départ par le bureau de l’Assemblée nationale et présenté par les deux questeurs au cours de la séance plénière du 20 septembre 2018 à l’hémicycle.

Par Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close