A la UneEconomieGestion publique 1

Le Conseil économique et social examine et salue le caractère social du projet de loi de finances, gestion 2020

[Bénin Révélé Mag] – Les membres du Conseil économique et social (Ces) ont examiné ce 23 octobre 2019 à Cotonou, et en conformité avec les textes qui régissent leur institution, le contenu du projet de loi de finances exercice 2020. C’est Séverin Quenum, ministre de l’Economie et des Finances par intérim, qui a présenté le document en question. Cela a permis aux conseillers de faire des observations à l’endroit de l’Exécutif.

Le Ces a ainsi, sous l’égide du président Augustin Tabé Gbian, pris connaissance du contenu du projet de loi de finances, gestion 2020. C’est une pratique consacrée par la Constitution béninoise et la loi organique du Ces. Le but, précisent ces textes, est de permettre aux conseillers d’émettre des observations ou avis consultatifs sur le projet de budget de l’Etat. C’est dans cette optique que les membres du Ces ont été éclairés, ce 23 octobre 2019, par Séverin Quenum, sur les grands axes dudit projet de budget.

« Au total, il s’équilibre en ressources et en charges à la somme de 1 986 milliards 910 millions de F.Cfa », précise au terme de sa présentation, le représentant du ministre en charge des finances. En complément, Séverin Quenum souligne que le déficit global en 2020 est estimé à «1,8% contre 1,9 % en 2019 ». Ce qui lui permet de conclure que le Bénin respecte la marge définie par l’Uemoa en termes de déficit (3 %). Mais la bonne nouvelle, à en croire le ministre, c’est que ce budget sera en grande partie consacré aux œuvres sociales.

Les échanges entre conseillers, ministre et cadres du ministère de l’Economie et des finances sur certains points clés du projet de budget, ont suivi la présentation.
Répondant aux questions des hommes des médias à la fin de la séance, Séverin Quenum confie avoir recueilli les observations des conseillers au profit de son collègue, Romuald Wadagni et du gouvernement.

Ainsi, « nous allons en débattre au niveau du gouvernement pour voir les amendements qui sont susceptibles d’être portés au projet de budget », a-t-il déclaré. Il a ajouté que, par-delà la convergence de vues, les conseillers ont salué le caractère éminemment social de ce budget qui, en 2020, va permettre d’impacter durablement les couches les plus vulnérables du Bénin.

Par Laurent Adjovi

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close