A la UneEducationGestion publiqueGestion publique 1Politiques publiques

Le ministère de l’Enseignement supérieur dresse le bilan de ses activités au titre du troisième trimestre 2018

Bénédicta Houétchénou, directrice de la programmation et de la prospective, a rappelé à l’ouverture des travaux, l’importance de cette rencontre pour le ministère.

Bienvenu Koudjo, directeur de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur | Photo : Le Héraut

(Bénin Révélé Mag) – La revue du plan de travail annuel au titre du troisième trimestre de l’année, pour le compte du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a été lancée le 08 novembre 2018 à Cotonou, par Bienvenu Koudjo, directeur de cabinet du chef de ce département ministériel. Ainsi, les cadres, gestionnaires de crédits dudit ministère feront pendant deux jours, le point des réalisations et identifieront les goulots d’étranglement.

Bénédicta Houétchénou, directrice de la programmation et de la prospective, a rappelé à l’ouverture des travaux, l’importance de cette rencontre pour le ministère. « La gestion appelle de nous d’être ingénieux et cela justifie notre présence ici pour partager les solutions et les expériences », a-t-elle déclaré. Ils sont ainsi appelés à s’auto-évaluer et échanger sur les réalisations, les difficultés techniques et managériales rencontrées en vue d’améliorer leur gestion. Selon elle, ces assises vont permettre d’évaluer les difficultés enregistrées lors de l’exécution du Pta en vue d’améliorer les performances.

Bienvenu Koudjo a indiqué quant à lui, qu’au niveau du point financier, le taux d’exécution physique en 2018 est de 50,77 % contre 67,8 % en 2017 et le taux d’exécution financière hors salaire au titre de cette année est de 41,210% contre 58,480% en 2017 à la même date. Il informe qu’au cours des neuf derniers mois, plusieurs chantiers ont été engagés et se poursuivent.

Au nombre des réalisations physiques, il cite entre autres: l’organisation du baccalauréat, session unique de l’année 2018, l’achèvement des travaux de construction des bureaux des conducteurs de véhicules administratifs au sein du ministère, et des travaux de construction d’un laboratoire pluridisciplinaire de type R+1 à l’Université de Parakou.

Poursuivant son propos, il fait cas de la poursuite des travaux de construction d’un décanat au profit de la Faculté des sciences juridiques, économiques et politiques de l’Université de Parakou, le recrutement des enseignants au profit des universités et la poursuite de l’assainissement du secteur des établissements privés d’enseignement supérieur.

Par Laurent Adjovi, Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close