A la UneEconomieTIC et Télécoms

Le modèle africain de villes intelligentes et l’E-sport en débat à Cotonou  

Les pays africains doivent continuer à numériser leur économie et faire des technologies de l’information et de la communication (Tic), un catalyseur du développement socio-économique.

Emmanuel Dusenge, chef de Projet Smart Cities à Inmarsat.

(Bénin Révélé Mag) – L’économie numérique reste un défi majeur pour les villes africaines, déclare Emmanuel Dusenge, chef de Projet Smart Cities à Inmarsat. Selon lui, les pays africains doivent continuer à numériser leur économie et faire des technologies de l’information et de la communication (Tic), un catalyseur du développement socio-économique.

Emmanuel Dusenge a fait cette déclaration le 28 novembre 2018 à Cotonou, à l’occasion de la Semaine du numérique. Pour lui, le paysage technologique mondial est en pleine évolution et offre de ce fait, de nouvelles opportunités et de nouveaux défis. Prenant exemple sur Kigali, il estime que les villes africaines ont un grand intérêt à faire l’option des villes intelligentes, gage de développement durable.

Les débats ont tourné autour de deux thématiques qui ont tenu en haleine, le public ayant effectué le déplacement de la place de la réconciliation. Les participants ont eu droit à un partage d’expériences et à un panel respectivement sur l’importance de l’E-sport et le modèle que constituent les villes intelligentes pour l’Afrique. Les débats conduits par d’éminents communicateurs ont permis à l’assistance d’appréhender les sujets.

« Le gaming et l’E-sport, les nouveaux eldorados du numérique en Afrique » a été le premier thème abordé. Il a permis aux jeunes de comprendre la part de marché que constitue le sport électronique de nos jours. Selon Farid Arab, gestionnaire de communauté et Fondateur de Founder Family, cette discipline virtuelle qui fait intervenir les sens de l’homme suscite beaucoup d’engouement dans plusieurs pays. « Le jeu vidéo est une industrie en forte progression », a-t-il martelé.

Le marché du Gaming et de l’E-sport est en forte croissance à travers le monde, selon Chris Kouassi Cokson, Tech reporter et directeur de Swyft Group. Pour lui, E-sport permet de se faire des capitaux. Selon ses propos, les chiffres d’affaires sont passés de 66 millions d’euros en 2014 à 4,3 milliards d’euros en 2017.

A travers le thème : « Les villes intelligentes, quel modèle pour l’Afrique? », le second panel de communicateurs a permis à l’assistance de comprendre l’intérêt pour les pays africains de développer des villes intelligentes.

Romarick Atoké, responsable architecture et design urbain à l’Agence de développement de Sèmè-City, a exposé le projet de la Cité de l’innovation et du savoir (Sèmè-City). Selon lui, à travers ce projet, le Bénin ambitionne de créer une cité intelligente. Il explique que « Sèmè-City est un terrain fertile pour la recherche, la formation professionnelle, l’innovation entrepreneuriale dans les secteurs de l’habitat durable, les énergies renouvelables, l’agriculture urbaine, l’agro-industrie… ».

Par Laurent Adjovi, Bénin Révélé Mag

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close